Prise en charge des indemnités journalières pour les infirmiers libéraux exposés au Coronavirus

Prise en charge des indemnités journalières pour les infirmiers libéraux exposés au Coronavirus

Dans cet épisode épidémique du covid-19 qui continue de progresser en France, des mesures exceptionnelles ont été prises pour les professionnels de santé libéraux et notamment les infirmiers libéraux qui seraient amenés à interrompre leur activité du fait du coronavirus.

Les infirmiers libéraux, personnel soignant de premières lignes

En tant qu’infirmier libéral, vous êtes en contact permanent avec les patients. En effet, pendant vos tournées de soins quotidiennes, vous rencontrez en moyenne 30 patients, soit une soixantaine de visites par jour. De plus, votre patientèle est principalement composée de personnes âgées de plus 80 ans, à 55%.  C’est autant de facteurs de risque que d’être exposé au virus, d’attraper la maladie et de la propager à votre entourage.

Dans ce contexte exceptionnel, l’Assurance maladie va prendre en charge les indemnités journalières des IDEL qui doivent interrompre leur activité, au même titre que les salariés ou travailleurs indépendants.

C’est-à-dire, que de manière dérogatoire et dans le cadre stricte du coronavirus, l’infirmier libéral qui bénéficie d’un arrêt de travail, car il est atteint du covid-19, va percevoir des indemnités journalières. Elles seront payées à hauteur de 72 euros par jour dès le 1er jour de l’Arrêt de Travail et jusqu’à sa fin. Rappelons-nous qu’en temps normal, l’infirmière libérale doit attendre le 91ème jour de sa période d’incapacité avant d’être indemnisée. Autrement dit, l’IDEL ne perçoit aucune indemnisation pour tout arrêt de travail inférieur ou égal à 90 jours.

Dans quelles mesures les infirmiers libéraux peuvent-ils interrompre leur activité ?

L’Assurance maladie va prendre en charge les indemnités journalières des infirmiers libéraux en cas d’interruption d’activité faite à partir du 1er février 2020 et qui interviennent dans 3 situations précises :

  • L’infirmier libéral bénéficie d’un arrêt de travail, car il est atteint par le coronavirus : 

Prise en charge des IJ pendant toute la durée de l’arrêt de travail avec l’application d’un délais de carence de 3 jours.

  • L’infirmier libéral doit respecter une période d’isolement, car il a été en contact rapproché avec une personne diagnostiquée positive au coronavirus :

Prise en charge des IJ, sans application d’un délais de carence.

  • L’infirmier libéral doit rester à domicile pour garder son/ses enfant.s en raison des établissements scolaires fermés : 

Prise en charge des IJ, sans application d’un délais de carence.

Que pensez-vous des mesures qui sont prises ? Vous pouvez échanger avec vos consœurs et confrères infirmier.ères libéral.es sur la page Facebook @Entre_infirmière_libérales.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires