Rechercher

Combien gagne une infirmière libérale en 2024 ?

Combien gagne une infirmière libérale en 2022

L’infirmière libérale peut exercer son activité sous plusieurs formes, elle peut être remplaçante, titulaire ou bien collaboratrice. Selon le mode d’exercice qu’elle va choisir lors de son installation en libéral, son salaire ne sera pas le même, tout comme son rythme d’exercice. Mais alors, à combien peut-on estimer le salaire d’une infirmière libérale ? Pour vous éclairer, La Ruche vous présente le salaire moyen de l’infirmière libérale selon son mode d’exercice. Il s’agit d’estimations réalisées sur la base de publications ARCOLIB (Organisation de gestion agréé au service des professions libérales) issues de déclarations 2035. 

Sommaire

Infirmière libérale salaire : le calcul

Le salaire d’une infirmière libérale est variable, ce n’est pas une rémunération fixe comme celle que perçoivent les infirmières salariés à l’hôpital. En libéral, l’infirmière perçoit des honoraires versées par les caisses d’Assurance Maladie et les mutuelles en échange de soins prodigués. Son salaire du mois va donc dépendre des soins qu’elle facturera durant cette même période. Elle devra ensuite déduire de ces honoraires ses dépenses professionnelles (loyers et charges, honoraires rétrocédés, cotisations) et ses impôts. 

Pour calculer la rémunération d’une infirmière libérale, il faut donc faire : Recettes (honoraires) – Dépenses professionnelles = Infirmière libérale salaire

Infirmière libérale salaire par mode d'exercice

Infirmière libérale salaire par mode d'exercice

Votre salaire d’infirmière libérale ne sera pas le même en fonction du mode d’exercice que vous allez choisir lors de votre installation en libéral : remplaçante, titulaire ou collaboratrice. Découvrez dès maintenant la rémunération moyenne d’une infirmière libérale par mode d’exercice :

Salaire infirmière libérale remplaçante

Débuter son activité libérale par du remplacement infirmier est une bonne alternative pour découvrir toutes les facettes du métier d’IDEL. Dans ce cas, le salaire est forcément moins conséquent face à des périodes de fluctuation. Cependant, cumulé avec le salaire fixe qu’une infirmière peut avoir à l’hôpital, il peut être très avantageux. Car oui, vous pouvez continuer d’exercer votre activité d’infirmière à l’hôpital tout en étant IDEL remplaçante ponctuellement en libéral. Ou alors, vous pouvez décider d’arrêter totalement votre activité à l’hôpital pour exercer pleinement votre activité libérale. Tout dépendra de votre situation personnelle.

💸 Les infirmières libérales remplaçantes perçoivent en moyenne 34 638 € net par an, pour 12 mois de remplacements actifs et réguliers.

Elles encaissent en moyenne 59 712 € de recettes par an avant la déduction des dépenses professionnelles. Leur rémunération est versée par la titulaire remplacée sous forme de rétrocession.

Les dépenses professionnelles sont estimées à 25 074 € par an, elles représentent le loyer, les charges locatives, la location de matériel et de mobilier, les frais de véhicules, les charges sociales, etc.

💡 À noter qu’il est tout à fait possible de cumuler votre activité de salariée à l’hôpital avec une activité libérale. Votre salaire fixe cumulé avec votre rémunération d’infirmière libérale remplaçante peut donc s’avérer être très avantageux ! Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à lire cet article : Cumuler activité IDE libérale et salariée à l’hôpital.

Salaire infirmière libérale collaboratrice

La collaboration est un mode d’exercice très apprécié par les infirmières libérales débutantes et même par les infirmières libérales plus aguerries. Cela consiste à rejoindre un cabinet infirmier déjà existant. 

💸 Les infirmières libérales collaboratrices perçoivent en moyenne 38 689 € de bénéfice net annuel avant impôts sur le revenu. 

Elles encaissent en moyenne 69 275 € de recettes à l’année, y compris les remboursements de frais. À cela, elles devront déduire leurs dépenses professionnelles qui s’élèvent à 30 586 € dont la redevance de collaboration de 3765 € en moyenne par an. 

Salaire infirmière libérale titulaire

Les infirmières libérales titulaires ont souvent une charge de travail plus importante car elles exercent seules ou en association. Elles facturent donc à grande échelle, ce qui leur permet de percevoir un salaire beaucoup plus conséquent. 

💸 Les infirmières libérales titulaires perçoivent en moyenne 48 151 € de bénéfice net annuel avant impôts sur le revenu. 

Elles encaissent en moyenne 85 723 € de recettes à l’année. À cela, elles devront déduire la rétrocession accordée à leurs remplaçantes pour leurs congés et autres absences (afin d’assurer la continuité des soins) qui s’élève en moyenne à 12 327 € de rétrocession annuelle. Elles devront aussi bien sûr déduire leurs dépenses professionnelles. 

Récapitulatif : salaire IDEL par mode d'exercice

 
Remplaçante
Collaboratrice
Titulaire
Recettes
 59 712 €
69 275 €
85 723 €
Dépenses
 25 074 €
30 586 €
37 572 €
Bénéfice net avant impôts sur le revenu
34 638 €
38 689 €
48 151 €

⚠️ Attention tout de même à la comparaison dite « facile » entre ces trois modes d’exercice. Il ne faut pas oublier que chaque mode d’exercice est bien différent, le rythme de travail n’est pas le même. Les heures travaillées par les IDEL chaque jour jouent grandement sur leur rémunération (le salaire de l’infirmière libérale). 

Il y a aussi d’autres limites à prendre en compte concernant les estimations du salaire IDEL par exemple la zone d’installation (zones très sous-dotées, zones sous-dotées, zones intermédiaires…) Aussi, en milieu rural, l’IDEL ne pourra pas prodiguer autant de soins qu’en centre-ville, car ses patients seront beaucoup plus éloignés. Bref, vous l’aurez compris, l’estimation est à relativiser en fonction de ces autres critères.

Voilà, vous en savez un peu plus sur la rémunération des IDEL ! Cette estimation du salaire moyen de l’infirmière libérale vous permettra peut-être de choisir votre mode d’exercice, mais aussi de mieux comprendre le fonctionnement de cette rémunération si particulière.

Pour vous concentrer sur vos soins et vous libérer l’esprit, choisissez un logiciel infirmier adapté à votre activité libérale telle que la solution de télétransmission et gestion de cabinet agathe YOU ! Grâce à votre abonnement agathe YOU, vous pourrez bénéficier de plusieurs aides financières qui se cumuleront à votre rémunération !

-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Commentaires
S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Gomila
Gomila
1 mois

Bonjour, en ce qui concerne l’IDEL remplaçante, vous indiquez que ses frais professionnels (de 25.074€) comprennent les impôts, or dans l’illustration, vous dites que les revenus nets sont avant impôts. L’IDEL les paye soit avant, soit après mais pas deux fois.

Murielle KOTTÉ
Murielle KOTTÉ
2 années

Je pense qu’il faudrait parler aussi des différentes assurances nécessaires afin fe se rapprocher d’une situation d’équivalence de protection/statuts de salariés. Les ij, perte d’exploitation, ass voiture pro multi-deplacements , ass accident de travail, rcp, charges du cabinet etc….

CHAMPION Sylvie
CHAMPION Sylvie
2 années

Bonjour, je serais curieuse de savoir comment vous avez calculé ces revenus.
car, il y a 2 ans, en étant titulaire de mon cabinet, j’avais entre 50 et 55% de charges sans compter mes impôts sur revenus. Et j’avais un petit loyer (280 euros par mois). Je suis désolée de vous le dire, mais ces salaires ont été surrévalués. Ou alors ces IDE font des journées de 6h du matin à 22h.
C’est fou ce que l’on peut raconter lorsque l’on n’ est pas du métier!!!!

sylvie boutet
sylvie boutet
3 mois
Répondre à  CHAMPION Sylvie

Totalement d’accord avec vous Sylvie!
Je suis Idel titulaire en montagne, je peux vous assurer que lorsque j’arrive à me dégager 2000 euros net de salaire par mois (si, si…!!), c’est un exploit!! Vous vendez du rêve avec vos chiffres!🤬 si l’inflation continue comme ça sans augmentation notable de nos cotations, je me pose vraiment beaucoup de question quant à mon avenir dans le libéral, alors que j’adore cet exercice…il faudrait que les hautes sphères qui nous gèrent réagissent très vite si elles ne veulent pas voir la mort lente de notre activité libérale, pourtant ô combien essentielle actuellement à l’heure de l’ambulatoire à tout va dans nos établissements hospitaliers et donc du « vous vous debrouillerez avec votre infirmière libérale ! ! », phrase tellement méprisante pour nous mais aussi pour nos patients… parfois je me dis qu’une vraie bonne grève ne serait-ce que sur une journée , les ferait peut-être réagir beaucoup plus vite…🤬🤬🤬