Mauricette, infirmière libérale et passionnée de motos anciennes

Mauricette, infirmière libérale et passionnée de motos anciennes

Mauricette, passionnée de motos anciennes depuis quelques années, a rejoint le club Rétro Motos Cycles de l’Est. Entre deux tournées, avec son mari, elle participe aux différentes sorties du club pour partager et échanger. Voici l’interview d’une collectionneuse de deux-roues très active !

Qui est Mauricette ?

  • Infirmière depuis : 1981
  • IDEL depuis : 1998
  • Nombre d’associés dans le cabinet : 5
  • Lieu de travail : rural
  • Moyen de déplacement : voiture
  • Nombre de kilomètres par jour : 40 à 140 km
  • Ses avantages du métier :
    • le travail en groupe dans le cabinet
    • le contact humain avec les patients
    • le panel d’actes infirmiers possibles
  • Ses inconvénients du métier :
    • la paperasse
    • l’administratif à faire, malgré l’aide du logiciel
    • les situations compliquées à gérer seule parfois
  • Cliente CBA depuis : 2000
  • Passion : les motos anciennes
Mauricette, infirmière libérale et passionnée de motos anciennes

CBA : Comment vous est venue votre passion pour la moto ?

Mauricette G. : Ma passion pour la moto est arrivée sur le tard avec mon mari. J’avais vu un voisin qui tournait dans le quartier avec sa vieille moto et cela m’a donné envie. Mon mari étant mécanicien et bricoleur, il a acheté en épave une petite Peugeot 125 de 1954 pour la rénover. Ensuite, nous avons intégré le club Rétro Motos Cycles de l’Est, où nous sommes aujourd’hui très actifs.

Par un concours de circonstances, nous avons acheté une Puch 250SGS, d’origine autrichienne. Sauf que pour la conduire, il fallait passer le permis. Celui de la voiture ne suffisait plus ! Mon mari l’a donc passé en premier pendant que je continuais en 125cc. Lorsque j’ai eu moi aussi mon permis moto, nous avons acheté des motos encore mieux !

Avec le club RMCE, des balades à thèmes sont réalisées. Par exemple, « La balade des Sixties » est ouverte aux motos de 1960 à 1980 et de cylindrées supérieures à 125 cc. Donc pour suivre les copains, nous avons acheté les motos des thèmes en double. Nous avons une belle collection maintenant !

Mon investissement dans la gestion administrative du club s’est faite toute seule. Je m’occupe du site internet et d’une partie du secrétariat. Côté événement, je gérais la Montée historique du Salbert les 2 et 3 septembre 2017. C’est une rétrospective d’une course des années 30. Il s’agit d’une démonstration de motos ou side-cars anciens des origines à 1982. J’ai fait la course cette année avec la Puch, qui est ma moto préférée ! C’est un rendez-vous immanquable pour tous les passionnés de vieilles mécaniques sur toute la France !

CBA : Est-ce que vos patients suivent vos aventures ?

M.G. : A chaque fois que je pars en vacances il savent que je pars en moto avec mon mari. Ils me demandent à chaque fois ! D’ailleurs les patients qui peuvent sont venus me voir pour la Montée du Salbert. Ils sont très contents et me racontent leur histoire quand ils avaient eux-aussi une moto.

J’ai fait la tournée une fois un soir pour leur faire plaisir. Pour moi, cela n’était pas simple avec le casque, les gants et tout le reste??? Je ne le referai que si cela est vraiment nécessaire !

Mauricette, infirmière libérale et passionnée de motos anciennes

CBA : Que vous apporte votre nouvelle passion dans votre métier et dans votre vie ?

M.G. : Bien que la concentration en conduite en moto soit plus que nécessaire, la conduite permet de faire un bon break. Lorsque je roule 2 heures, je suis seule pendant 2 heures avec mes pensées, et cela fait du bien ! Il n’y a pas de téléphone, pas de patients, donc c’est réellement du temps pour moi.

La moto dans ma vie est comme un engrenage. Nous avons acheté de nombreuses motos et nous n’aurions pas non plus connu nos copains basques sans cela. Avec mon mari, nous ne serions certainement jamais allés aussi loin en deux-roues !

En plus de ma moto moderne, je prends un réel plaisir à conduire les anciennes. Si vous êtes dans l’Est de la France, ou ailleurs, rejoignez-nous aux événements dès la prochaine saison en 2018, tout est sur le site : http://www.rmce.fr

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de