Comment débuter en libéral : titulaire, collaborateur, remplaçant ?

Quel statut pour débuter en libéral : titulaire, collaborateur, remplaçant ?

Quand se dessine votre envie de vous lancer en libéral, de nombreuses questions viennent à vous. Parmi les premières, la question du statut. Comment choisir ? Nous vous aidons à faire le point sur ces statuts !

Quelle différence entre ces 3 statuts ?

Ce qui fait la grande différence entre ces 3 statuts est l’implication qu’ils demandent. Être titulaire signifie que vous vous lancez totalement dans le libéral, vous vous installez à proprement parler et gérez votre propre cabinet. C’est la forme la plus engageante de statut. C’est aussi la plus complète : exercice en commun, société… Vous avez le choix !

La collaboration consiste à rejoindre un cabinet existant, tout en vous permettant de développer votre propre patientèle. Même si vous travaillez dans un cabinet, celui-ci n’est pas le vôtre et vous devez vous adapter à ces règles. C’est un juste milieu pour commencer le libéral.

Enfin être remplaçant(e) est le statut qui vous engage le moins. Vous remplacez une titulaire pour un temps défini, vous n’avez aucune implication dans les décisions du cabinet, ni l’administratif. Cela peut être une bonne formule pour faire ses premiers pas dans votre nouvelle vie libérale.

 

Quelles sont les avantages et inconvénients de chaque statut ?

 

Avantages

Inconvénients

Titularisation
  • Partage de frais du cabinet
  • Liberté de s’organiser à votre façon
  • Liberté de choisir l’exercice en commun ou une forme de société
  • Plus de responsabilités
  • Bonne entente entre les membres nécessaire (si vous êtes à plusieurs)
  • Beaucoup de démarches lors de l’installation et démarrage souvent difficile le temps de se constituer une patientèle.
Collaboration
  • Mise à disposition d’un local, de matériel, d’une patientèle
  • Indépendance administrative, fiscal et comptable.
  • Possibilité de développer sa patientèle
  • Obligation de s’adapter à l’organisation en place
  • Interdiction de pratiquer plusieurs collaborations
  • Redevance de collaboration à verser (pourcentage à fixer avec le cabinet)
Remplacement
  • Idéal pour une première expérience
  • Moins d’administratif
  • Moins de démarches pour se lancer
  • Plusieurs remplacements possibles
  • Interdiction de développer sa propre patientèle
  • Grande mobilité nécessaire
  • Forte demande pendant les vacances scolaires et les mercredis

 

Un parcours type conseillé ?

Il n’y a pas de parcours unique ou de meilleur moyen de commencer le libéral. Si vous vous sentez prête à franchir le cap, devenir directement titulaire et créer votre cabinet peut très bien fonctionner !

Pour celles qui sont plus hésitantes, voici un parcours type que beaucoup d’IDEL ont emprunté avant vous :

  •  Je commence par des remplacements : vous débutez par quelques remplacements, pourquoi pas tout en conservant une partie de votre activité en milieu hospitalier ou en clinique (c’est possible en exercice mixte et sous certaines conditions). Cela vous permet de découvrir un cabinet, le fonctionnement des tournées, de vous faire un premier contact chez le patient.
  •  Je poursuis avec une collaboration : Si vos remplacements ont bien fonctionné, que vous vous sentez à l’aise et souhaitez aller un peu plus loin, sans pour autant vous lancer à 100%, vous pouvez opter pour une collaboration. Vous commencez à travailler dans un cabinet qui met à disposition le local, le matériel et une patientèle, tout en vous permettant d’être indépendante. Vous n’êtes cependant pas maître des décisions de gestion de cabinet et devrez donc vous plier aux choix qui seront fait.
  •  Je finis par m’installer en tant que titulaire : une fois l’expérience de la collaboration acquise, vous vous sentirez surement plus apte à devenir titulaire du cabinet ! Que vous rejoignez le cabinet dans lequel vous avez fait votre collaboration, ou que vous partiez de zéro, ce sera une nouvelle étape pour vous !

 

Tout dépend des opportunités qui se présentent à vous, des rencontres que vous pouvez faire au cours de votre carrière ! Soyez à l’écoute de vos envies.

 

Et vous quel statut conseillez-vous pour débuter en libéral ? quel est le meilleur moyen de commencer ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Aurélie01 JULIETTE PAJOT Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
JULIETTE PAJOT
Invité
Juliette_CBA

Bonjour,

oui les heures effectuées en tant que remplaçante IDEL sont comptabilisées pour pouvoir s’associer par la suite. L’HAD rentre a priori en compte étant donné que cela fait partie de l’hôpital, mais pour avoir une réponse ferme de la CPAM, n’hésitez pas à prendre contact avec eux !

Bonne journée,

Aurélie01
Invité
Aurélie01

Bonjour
Je voulais savoir si les heures effectuées en tant que remplaçante idel dé comptabilise pour s’associer ensuite?Et je voulais savoir également si en travaillant en had avant d’être remplaçante idel les heures compte?Merci de vos réponses.