Le plein d’astuces pour la gestion de votre collaboration

Le plein d'astuces pour la gestion administrative de votre collaboration

La collaboration entre infirmières libérales est un mode d’exercice très apprécié, notamment pour les infirmiers libéraux débutants. En quoi cela consiste-t-il ? Comment gérer votre collaboration au niveau administratif ? Nous répondons à toutes vos questions !

En quoi consiste la collaboration

La collaboration est un mode d’exercice qui consiste à rejoindre un cabinet déjà existant. Il répond à une surcharge de travail et peut s’exercer sur une durée indéterminée. L’infirmier collaborateur est déclaré avec son propre lieu d’exercice et ses feuilles de soins. Mais c’est le gérant du cabinet qui reste maître des décisions pour la gestion du cabinet.

Comment vous organiser au sein du cabinet ?

L’infirmier titulaire du cabinet met à disposition le local, le matériel et la patientèle et fait ainsi bénéficier des moyens du cabinet. L’infirmier collaborateur peut également développer sa propre patientèle, contrairement au remplaçant.

Attention, Les collaborations ne sont pas cumulables !

Il est essentiel avant de commencer votre collaboration de signer un contrat. Il doit comporter :

  • La durée déterminée ou indéterminée
  • Les modalités de redevance de collaboration
  • Les conditions d’exercice
  • Les conditions de mise à disposition du local et du matériel
  • Les conditions de développement de votre patientèle
  • Les conditions et modalités de rupture

Gérer votre administratif en collaboration

L’infirmier collaborateur est indépendant administrativement, fiscalement et comptablement parlant.

Bien que vous gériez chacun votre administratif, vous pouvez tout de même profiter pleinement du partage de données grâce à un logiciel de télétransmission SaaS. Il vous permettra de travailler en toute fluidité au sein du cabinet.

Autre spécialité administrative : la redevance de collaboration. Tous les infirmiers collaborateurs doivent verser une redevance de collaboration au titulaire du cabinet pour la participation aux frais de celui-ci. Location du local, mise à disposition du petit matériel, charges d’entretien du cabinet, constituent la redevance, dont le taux ne dépasse généralement pas les 10% du chiffre d’affaires réalisé par l’infirmier collaborateur.

Si les maths vous font peur, soyez rassurée, sur le logiciel My Agathe e.motion, la redevance de collaboration peut être calculée automatiquement en renseignant simplement la périodicité et l’infirmier en question. Facile !

Et vous, quels sont vos astuces pour gérer facilement la collaboration au sein de votre cabinet ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de