Supervision des autotests par les IDELS

Capture

A partir de ce lundi 9 août, une nouvelle mission est confiée à certains professionnels de santé, dont les IDELS : encadrer la réalisation des autotests, qui permettent désormais d’obtenir un pass sanitaire.

 

Ce recours aux autotests vise uniquement l’obtention d’un passe sanitaire pour accéder aux lieux, établissements et activités soumis au passe en France (passe « activités ») : les résultats d’autotests ne sont pas encore reconnus comme preuve dans le cadre de voyages à l’étranger, entre la métropole et la Corse et entre l’Hexagone et la Corse, note-t-on. 

 

Les professionnels de santé engagés dans la supervision d’autotest peuvent cependant retirer gratuitement des autotests, sur présentation d’un justificatif de l’entité organisatrice du dépistage.

Rémunération de la supervision

La supervision des autotests comprend aussi la vérification de l’éligibilité au test, la remise d’un document sur la conduite à tenir en cas de résultat positif ou négatif et l’information de l’enregistrement du résultat dans le système d’information Sidep (Système d’Informations de Dépistage). 

Comme c’est le cas pour les actes de vaccination contre la Covid-19, les professionnels de santé recevront une indemnisation spécifique pour superviser ces autotests. Le montant de leur rémunération a été révélé par le gouvernement, dans un arrêté publié le dimanche 8 août au Journal Officiel. Elle varie selon les professions, les jours et horaires travaillés.

 

Les infirmiers libéraux (IDEL) toucheront 220 euros par demi-journée d’activité d’une durée minimale de quatre heures et 240 euros par demi-journée effectuée le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés. Si l’intervention est inférieure à quatre heures, le forfait est égal à 55 euros par heure ou 60 euros le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés.

 

Concernant la facturation de cette supervision, elle devra se faire par bordereau spécifique, identique à ceux de la vaccination, puis être transmis à votre CPAM.

 

Outre le dépistage rapide de clusters, les autotests supervisés pourraient également être déployés dans les gares et aéroports, ou dans les tentes de tests déployées à l’entrée de grands événements (salons, festivals) ou lieux très fréquentés.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires