Logiciel infirmier vs. facturier, le comparatif

logiciel infirmier vs. facturier

En tant qu’infirmière libérale, il vous incombe en bonne cheffe d’entreprise de réaliser votre facturation pour être payée des caisses et mutuelles. Se pose alors la question de confier ou non cette partie administrative à un facturier, ou de la réaliser vous-même à l’aide d’un logiciel infirmier. Voici un comparatif pour y voir plus clair.    

Le rôle du facturier

Le facturier a pour mission de réaliser et suivre les éléments de facturation des actes réalisés par le cabinet infirmier. Il contrôle les droits des régimes et des mutuelles des patients puis il édite les factures, les transmet aux organismes payeurs et gère leurs éventuels rejets. Cela nécessite d’avoir une parfaite connaissance en facturation, de votre fonctionnement, de la nomenclature et des règles des caisses et mutuelles.

Le rôle du logiciel infirmier

Le logiciel infirmier vous permet de renseigner vos patients, leurs ordonnances avec les soins à pratiquer ainsi que votre planning de cabinet pour vous y retrouver. En fonction des actes effectués que vous lui aurez indiqué, votre logiciel va générer des factures transmissibles aux organismes payeurs par voie électronique. Certains logiciels infirmiers permettent même de vérifier les droits des patients avant l’envoi des factures et en aval, de détecter les rejets de caisse. L’éditeur de logiciel CBA Informatique propose notamment un service de relance des impayés afin que vous soyez rémunérée à 100% de votre travail.

Facturier ou logiciel infirmier, des rôles différents

On comprend bien que le facturier ne gère que la partie facturation et que vous aurez à lui fournir un certain nombre d’informations pour qu’il puisse travailler. Avec le logiciel, c’est vous qui faites tout, mais vous pilotez toutes vos tâches de gestion de votre activité libérale depuis un seul outil et gardez le contrôle.

Alors quelle option choisir ? Quels sont les coûts de ces diverses options et comment savoir si ce mode de fonctionnement est fait pour soi ?

Logiciel infirmier ou facturier, le comparatif :

Quel prix pour sa facturation libérale ?

Premièrement, souscrire aux services d’un facturier coûte plus cher qu’un logiciel infirmier comme My Agathe e.motion à 49€ par mois. Ce n’est pas forcément la bonne solution quand on débute et qu’il faut encore se constituer une patientèle pour que cela vaille le coup. Ce type de service coûte en moyenne 200€ par mois, sachant que vous payerez en plus une redevance (comprenant les coûts du logiciel, le matériel informatique et bureautique du prestataire, par exemple). Il existe aussi des tarifs préférentiels pour les nouveaux installés dont les montants grimpent crescendo en fonction bien sûr de la masse de travail que vous aurez à confier.

Côté logiciels, ils permettent non-seulement de gérer votre cabinet sur la partie soins, agenda, mais ils éditent aussi vos factures en fonction des actes que vous réalisez, d’éditer des rétrocessions et même pour certains, comme My Agathe e.motion, de détecter les rejets de caisses et mutuelles, et de gérer les impayés pour vous.

Facturation libérale : tranquillité totale ou pas totalement ?

Deuxième point important, vous devez certes manipuler votre logiciel pour éditer vos factures, mais avec le facturier vous aurez tout de même à lui transmettre des papiers : notamment les ordonnances des patients. Avec un facturier, vous aurez donc encore des choses à gérer et avec un bon logiciel, il y a de l’administratif, mais avec un bon outil ce n’est pas très compliqué.

Prête à confier la facturation de votre cabinet ?

D’un autre côté, prendre un facturier, c’est donner sa confiance à quelqu’un pour sa facturation, mais vous restez responsable des cotations faites en votre nom, donc s’il y a une erreur, c’est vous qui êtes ennuyée.

Alors, si vous préférez garder le contrôle sur la facturation plutôt que de le confier à quelqu’un pour vous rassurer comme beaucoup d’infirmiers libéraux, la solution du logiciel infirmier reste la valeur la plus sure. Et puis réaliser sa facturation ça permet aussi de piloter son activité, de savoir ce qui rentre, ce qui sort et se que l’on va percevoir en fin de comptes !

Et vous ? Pour quelle option avez-vous opté pour votre activité libérale ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
  S’abonner  
Notifier de