Données de vos patients : faites le point

clé-usb-données-patients-sauvegarde-infirmier-libéral-logiciel

Ça nous est tous arrivé de transférer des données de patients sur une clé USB qu’on a laissé traîner dans un tiroir. Oups ! A quelles règles de sécurité sommes-nous tenus sur ces données en tant qu’infirmier libéral ?

 

76 % des IDEL se disent préoccupées par la sécurité des données des patients, d’après notre sondage de juillet 2017 auprès de 1 500 infirmiers libéraux. En effet, vous êtes nombreux à transmettre les données de vos patients par une clé USB anodine à vos collègues. Sauvegarder sur une clé vous est donné comme la meilleure solution, alors que c’est tout le contraire ! On vous explique pourquoi dans cet article.


Pourquoi sauvegarder mes données est-ce important ?

Pour commencer, en tant qu’IDEL vous êtes responsable de toutes les données que vous récoltez auprès de vos patients. En effet, selon le Code de Déontologie, vous êtes tenues au secret professionnel (selon l’article R.43125 du Code de Santé Public). Bien sûr, cela signifie que vous ne devez EN AUCUN CAS dévoiler ou divulguer des données qui concernent directement (ou indirectement) vos patients

D’autre part, le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), rentré en vigueur le 25 mai 2018, est un texte européen qui regroupe un tas de données aussi bien personnelles (numéros de téléphone, noms, adresses…) que beaucoup plus sensibles (comme les numéros de Sécurité Sociale, les ordonnances, ou encore les pathologies…).

Ces données, qui ne vous appartiennent pas en tant qu’infirmière libérale, sont à protéger et à conserver pour des raisons administratives. Imaginez que vous ayez un contrôle de la CPAM, non munie des documents demandés !

Par ailleurs, il faut toujours être prévoyante et penser à toutes les possibilités (incendie, vol de la clé de l’armoire contenant TOUS les documents cruciaux, inondation…). Vous serez (un peu !) déçue de ne pas avoir pensé à sauvegarder vos données quelque part !

rgpd-idel-sauvegarde-données-patients-logiciel

Enfin, sauvegarder ses données, c’est aussi s’assurer que celles-ci ne soient pas piratées lors de vos déplacements, se conformer au cadre législatif, éviter une utilisation malveillante, mais aussi de pouvoir les restituer au patient si ce dernier les demande.


Comment sauvegarder mes données ?

En tant qu’IDEL, plusieurs choix s’offrent à vous :

  • D’une part, vous pouvez sauvegarder vos données en choisissant la clé USB
  • D’autre part, la sauvegarde de vos données en ligne est une autre alternative possible : des logiciels tels que Dropbox ou Google Drive en sont des exemples. 
  • Enfin, cette fonctionnalité de sauvegarde automatique est directement intégrée dans les logiciels de comptabilité actuels. 

cle-usb-infirmier-liberal-sauvegarde-données-patients


Quelle option choisir ?

Vous vous posez encore des questions ? Vous doutez encore ? Nous vous montrons avec ce petit comparatif pourquoi adopter le logiciel est bien mieux pour la sauvegarde de vos données :

 

La clé USB : fausse bonne idée

  • Elle est facilement transportable.
  • Les données sont mobiles, il suffit de l’insérer sur un poste.
  • Elle a une durée de vie limitée, car elle possède une capacité de stockage précise.
  •  Les données risquent d’être perdues si la clé est mal retirée de l’ordinateur.
  • Il est plus risqué de perdre une clé USB : en effet, 46% des clés laissées à l’abandon dans la rue ont été fouillées selon une étude américaine, réalisée en 2016.
  • Attention : plus la capacité est élevée, plus le prix de la clé USB l’est aussi.

La sauvegarde de fichier en ligne

  • Les fichiers sont accessibles de n’importe où.
  • Vous pouvez transférer vos fichiers par email à vos collègues en un clic. 
  •  Peu importe ce qui arrive à vos appareils (PC hors-service, perte du smartphone…) vos fichiers ne bougent pas.
  • Il vous faut créer un compte en ligne et configurer la sauvegarde de vos données.
  • Le risque zéro de se faire pirater n’existe pas. A l’heure du fishing, et des virus, il faut être vigilant aux connexions non-identifiées à votre compte. 
  • On ne sait pas ce que deviennent nos données. Les hébergeurs eux-mêmes sont soumis aux aléas du piratage. Reste plus qu’à prier pour que cela n’arrive pas…  

données-patients-sauvegarde-infirmier-libéral-logiciel


Le logiciel : la sauvegarde en ligne l'emporte haut la main !

  • Les données sont 100 % sécurisées grâce aux serveurs labellisés HDS (Hébergeurs de Données de Santé) grâce à des techniques de chiffrage/cryptage très avancées.
  • Vous pouvez partager les données avec vos collèges en temps réel
  • Les données sont accessibles à tout moment, avec ou sans connexion Internet (pratique lorsqu’on travaille à distance !).
  • Vous n’avez plus à vous soucier de combien d’espace il vous reste sur votre ordinateur.
  • Les données sont stockées automatiquement.
  • Vous ne prenez aucun risque de perdre les données en cas de catastrophe naturelle (incendie notamment).
  • Plus besoin de vous soucier du vol de votre matériel : vous pouvez vous connecter au logiciel sur un autre ordinateur et retrouver toutes les données !
  • Derrière la gestion d’un logiciel ayant de telles fonctionnalités, il est évident que la sauvegarde en ligne a un prix. Et puis des personnes spécialisées dans la gestion des serveurs travaillent tout de même derrière cette pépite !

Conclusion : le logiciel intégré propose des fonctionnalités qu’il n’est même pas nécessaire de configurer ! Vous n’avez rien à faire, et quoi qu’il arrive, tout est sauvegardé chez votre éditeur. C’est le cas de My Agathe par exemple, on vous invite à jeter un œil à ses options. 

 

On espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair. Maintenant, à vous de « sauvegarder » ! 😉

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
  S’abonner  
Notifier de