Les assurances professionnelles infirmières auxquelles souscrire

Les assurances professionnelles infirmières auxquelles souscrire

Être couvert quand vous êtes à votre compte est essentiel, mais à quel prix ? Comment distinguer l’essentiel du superflu alors que chaque investissement compte lorsque vous vous installez en libéral. Nous décryptons avec vous les assurances auxquelles vous devrez souscrire lors de votre installation.

Les assurances obligatoires

Certaines assurances sont obligatoires. Incontournables, il est essentiel de bien les choisir, avec la formule qui vous convient le mieux.

RCP : Responsabilité Civile Professionnelle

La RCP infirmier est la première assurance à laquelle vous devez obligatoirement souscrire. Cette assurance prend en charge l’indemnisation du patient et les éventuels frais de procédure en cas de problème. Ces problèmes peuvent être liés à une faute professionnelle, négligence, dégâts corporels, matériels…

Comme tout contrat, il est important d’y apporter une attention toute particulière, notamment sur les clauses d’exonération de responsabilité en cas de force majeure, intervention dun tiers, etc…

Au niveau du coût de la RCP, le prix varie entre 90€ et 500€ par an, selon les options choisies.

Assurance du cabinet

Lorsque vous vous installez dans un cabinet, il est essentiel de souscrire à une assurance pour le local que vous achetez ou louez, de la même manière que vous assurez votre habitation.

Assurez-vous contre le vol, les incendies, les dégâts des eaux, les accidents et assurez également le matériel onéreux. Vous serez ainsi couvert(e) en cas de sinistre ou encore s’il arrive quelque chose à vos patients au sein du local.

Le prix d’une assurance pour votre cabinet dépend de nombreux critères, comme la surface du local, le type de construction, la localisation et bien sûr, les éléments que vous souhaitez assurer au sein même du cabinet.

A noter que si vous commencez par effectuer des remplacements ou choisissez la collaboration, ce type d’assurance ne s’applique pas.

Assurance du véhicule

Votre véhicule est au coeur de votre activité. C’est pourquoi il est primordial de bien choisir son assurance véhicule. Votre contrat professionnel doit inclure les trajets professionnels aussi bien que les trajets personnels si votre utilisation du véhicule est mixte. Si vous emmenez avec vous du matériel en voiture, pensez à bien l’assurer également.

En termes de coût, l’assurance dépendra bien évidemment du véhicule (marque, année de mise en circulation, état) et de vos éventuels bonus ou malus.

Petit conseil : vérifiez avec votre assureur s’il est possible d’inclure une clause permettant de bénéficier d’un véhicule de prêt en cas de problème. Cela vous permettra de pouvoir quand même effectuer votre tournée.

Les assurances non obligatoires mais recommandées

Nous avons vu les assurances obligatoires, de base. Il est cependant recommandé de mieux vous assurer en souscrivant à certaines assurances complémentaires.

Assurance volontaire individuelle AT/MP

Lorsque vous passez du monde salarial au libéral, il est important de savoir que vous n’êtes pas assuré(e) de base contre les accidents du travail et les maladies professionnelles (AT/MP). Cela signifie qu’en cas de problèmes, les frais liés à un accident par exemple, seront entièrement à votre charge. La facture peut rapidement devenir salée !

C’est pourquoi, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance volontaire individuelle auprès de la CPAM ou autre organisme d’assurance, contre ces risques. Cette assurance couvre le risque d’accident du travail (par exemple, vous tombez dans les escaliers chez un patient et êtes blessé(e)), le risque d’accident de trajet (par exemple un accident de voiture entre votre domicile et votre cabinet), et le risque de maladie professionnelle.

Ainsi assuré(e), vous pouvez bénéficier du remboursement de vos frais de santé ou encore du versement d’une indemnité en cas d’incapacité permanente.

Le prix de l’assurance se calcule sur votre salaire annuel, avec un plafond maximum fixé à 38 616€.

Contrats de prévoyance

A souscrire auprès d’un organisme d’assurance privé, le contrat de prévoyance est fortement recommandé car il permet de compenser la perte de revenus en cas d’arrêt maladie, d’accident ou encore d’hospitalisation.

C’est un contrat sur-mesure qui est à définir en fonction de votre état de santé, selon votre âge mais aussi selon votre chiffre d’affaires.

Assurance de votre matériel informatique

Votre matériel informatique est essentiel pour votre télétransmission, et donc le versement de vos honoraires. Il peut être intéressant de souscrire à une assurance de votre matériel informatique, pour être couvert en cas de panne ou encore de casse.

C’est le cas également pour le TLA que vous emportez avec vous au quotidien en tournée. Appareil indispensable pour sécuriser vos factures, vous le manipulez sans cesse, de visites en visites et une chute est vite arrivée. Avec CBA, vous pouvez souscrire à une assurance casse, bris et vol,qui pour quelques euros de plus par mois, vous permet d’assurer votre TLA.

Et vous, quelles assurances sont pour vous essentielles au métier ? Quels conseils donneriez-vous pour souscrire à la bonne assurance ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de