Devenir infirmière libérale en milieu urbain ou rural ?

Devenir infirmière libérale en milieu urbain ou rural

Plutôt grandes villes ou petits villages de campagne ? A chaque environnement ses spécificités ! Comment savoir ce qui vous correspond le mieux ? Quels sont les avantages de l’un et de l’autre ? Découvrez les réponses dans cet article !

Les spécificités de chaque milieu

Devenir infirmière libérale à la ville ou à la campagne implique de grandes différences dans la pratique au quotidien. Voici un petit comparatif de chaque milieu et de toutes les surprises (bonnes ou mauvaises) qu’ils peuvent réserver !

Avantages Inconvénients
Milieu Urbain
  • Possibilité de faire sa tournée autrement qu’en voiture
  • Moins de kilomètres
  • Toutes les commodités à disposition proche de chez soi et de son cabinet (pratique pour faire ses courses par exemple)
  • Les bouchons qui font perdre du temps
  • Difficultés pour se garer
  • Plus de chance d’avoir un PV
  • Les gens sont plus pressés
  • Les étages à monter
Milieu Rural
  • Pas de bouchons
  • Plus de place pour se garer
  • Les légumes du jardin donnés par les patients
  • Moins de patients
  • Beaucoup de route à faire
  • Impression d’être plus isolé

Quelques témoignages

Nous avons recueilli quelques témoignages d’IDEL exerçant en milieu urbain et à la campagne et les partageons ici avec vous !

 

« Pour moi le milieu rural a été une évidence. Je trouve que le rythme plus tranquille. Le rôle social de l’infirmière est aussi plus important à la campagne car nous sommes confrontés à des personnes âgées souvent isolées, chez elles. Certes, je fais pas mal de kilomètres tous les jours, mais quel bonheur de voir le soleil se lever sur les champs ! »

Mélanie

« J’ai beaucoup hésité lors de mon installation entre une grande ville ou la campagne. Mais finalement, la ville est quand même très pratique, je peux faire une partie de ma tournée à pied car mes patients sont très proches les uns des autres. Et j’adore pouvoir faire quelques achats sur mon trajet. »

Céline

« Mon expérience en milieu urbain m’a complètement dégoûtée de la ville ! Voiture abîmée, temps perdu dans les bouchons, rythme effréné, je n’y reviendrai pas ! »

Patrick

« Je pensais qu’être IDEL à la campagne serait idéal, mais finalement la vie de village n’est pas pour moi. Je me suis sentie très seule pendant toute mon expérience en campagne. Sans parler des sangliers qui traversent la route ! J’y ai laissé mon pare-brise ! »

Françoise

Verdict ? Le mieux est encore de tester ! En essayant l’un ou l’autre, vous verrez ce qui vous convient le mieux.

Milieu urbain = zone sur-dotée ?

Lorsque l’on s’installe en libéral, mieux vaut se renseigner sur la densité d’IDEL du secteur. La répartition du territoire en zone sur-dotée et sous-dotée régit les possibilités d’installation des infirmiers. Vous pensez que les grandes villes, qui attirent beaucoup de monde sont systématiquement considérées comme des zones sur-dotées ? Ce n’est pas forcément le cas ! La ville de Paris par exemple est une zone majoritairement intermédiaire. Tout comme le centre de Bordeaux ! Milieu urbain ne rime donc pas avec zone sur-dotée !

Au contraire, certaines zones dites rurales sont aujourd’hui très dotées ou sur-dotées et donc toute installation coïncide avec le départ d’une IDEL. Une grande partie de l’Aveyron en est le parfait exemple !

Et vous, quel milieu avez-vous choisi pour votre pratique ? Quels avantages et inconvénients y voyez-vous ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de