Tests PCR et antigéniques par l’infirmière libérale : spécificités et cotation

tests antigéniques et pcr

Face à la situation épidémique qui poursuit sa progression et circule activement sur le territoire, les infirmiers libéraux ont une place prépondérante dans le dépistage de la Covid-19 ! Ils sont de plus en plus mis à contribution pour réaliser les tests PCR, et plus récemment, les tests antigéniques. On parle spécificités, cotation et facturation.

Tests PCR et antigéniques : quelles différences ?

Même si les tests virologiques (RT PCR) et antigéniques ont tous deux la même technique de prélèvement naso-pharyngé, le principe de détection de la maladie est différent.

L’analyse du test PCR est effectuée par les laboratoires, dont le principe est de rechercher le matériel génétique du virus. Tant dis que l’infirmière, peut analyser elle-même l’échantillon du test antigénique, qui en contact avec un réactif permet de détecter des protéines virales.

Globalement, les tests antigéniques sont moins fiables, que les tests RT-PCR, qui demeurent les tests de référence pour établir un diagnostic. La Haute Autorité de Sécurité est tout de même favorable à leur utilisation car le rendu des résultats est beaucoup plus rapide (15 à 30 minutes contre moins de 36h pour les tests PCR), ce qui permet entre autre de désengorger les laboratoires.

Qui peut se faire dépister ?

Depuis l’arrêté ministériel du 25 juillet publié au Journal officiel, tout individu peut réaliser un test test virologique (RT-PCR), sans prescription médicale préalable et sans avance de frais.

Selon les avis rendus par la HAS, les tests antigéniques peuvent être eux utilisés pour :

Les personnes symptomatiques, dans les 4 premiers jours après l’apparition des symptômes, répondant aux critères suivant :

  • Age inférieur ou égal à 65 ans
  • Absence de comorbidité et de risque de développer une forme grave de la Covid-19
  • Impossibilité d’obtenir les résultats d’un test PCR en moins de 48 heures

Les personnes asymptomatiques non identifiées comme cas contact, dans le cadre de dépistages collectifs ciblés (entreprise, EHPAD…)

Facturation et cotation des tests PCR

La cotation des tests PCR

De manière générale, il est conseillé de faire le prélèvement en acte isolé, dans le cadre d’une tournée de soins spécifique si possible.

À domicileAu cabinet, laboratoire ou structure dédiée
Dépistage RT-PCR seul ou prélèvement veineux seul AMI 4,2 + IFA AMI 3,1
Dépistage RT-PCR + sérologie (sur prescription)  AMI 4.2 + AMI 1.5 à taux plein, dans la limite de 2 actes au plus
+ IFA
AMI 3.1 + AMI 1.5 à taux plein
dans la limite de 2 actes au plus
Acte prescrit « autre »
(en dehors de l’acte de surveillance d’un « patient Covid-19 » facturé en AMI 5,8) + dépistage RT-PCR ou sérologie
AMI « x » de l’acte prescrit + AMI 3.1 à taux plein
dans la limite de 2 actes au plus

+ IFA
Même cotation qu’à domicile

La facturation des tests PCR

La facturation du test se fait dans le cadre habituel, par le biais d’une feuille de soin électronique (FSE). Si le test a été effectué sans prescription médicale au préalable, elle doit comporter :

  • Soit le numéro ADELI du médecin traitant (ou s’il n’en dispose pas, du médecin que le patient aura désigné pour assurer sa prise en charge)

OU soit, si le patient n’est pas en capacité de désigner un médecin, le numéro Assurance Maladie générique prescripteur suivant : n° AM 291 991 453

  • La date de la réalisation du test
  • Le numéro de sécurité sociale du patient. Si le NIR du patient n’est pas connu, il faut renseigner le numéro : 1 55 55 55 CCC 023 (CCC = numéro de la caisse de rattachement du laboratoire)
  • Renseigner systématiquement le code exonération EXO 3

Dans le cas ou le patient ne dispose pas de carte vitale, l’infirmier devra remplir ce bordereau de facturation et le transmettre par courrier ou par mail à son organisme de rattachement.

Facturation et cotation des tests antigéniques

La cotation des tests antigéniques

À domicile Au cabinet Dans le cadre d’un dépistage collectif
AMI 9,5 + IFAAMI 8,3 AMI 6,1

Ces cotations sont cumulables à taux plein avec la cotation d’un autre acte dans la limite de deux actes au plus pour un même patient.

La facturation des tests antigéniques :

Pour s’assurer la rémunération du test, l’IDEL doit s’identifier en tant que prescripteur et exécutant et renseigner le NIR du patient.

De la même façon que pour les tests PCR, si le patient ne dispose pas de NIR, il faut renseigner le numéro anonyme spécifique 1 55 55 55 CCC 023, ainsi que la date de naissance 31/12/1955. Le code exonération EXO 3 doit également être renseigné.

L’infirmier doit ensuite compléter et remettre au patient un document de traçabilité, quel que soit le résultat du test.

À partir de mi-novembre, les résultats des tests, qu’ils soient positifs ou négatifs, devront impérativement être saisis sur la plateforme sécurisée de l’outil SI-DEP (Système d’Informations de DEPistage).

En attendant, seuls les résultats positifs doivent être transmis à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de rattachement, par messagerie sécurisée de santé, ou en contactant le 09 74 75 76 78 (service gratuit + prix d’un appel) de 8h30 à 17h30 du lundi au dimanche.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires