Perte d’autonomie : comment accompagner les personnes âgées à domicile ?

Perte d'autonomie comment accompagner les personnes âgées à domicile

Accompagner les personnes âgées en perte d’autonomie est l’une des missions principale d’une infirmière à domicile. Les soins médicaux qu’elle va prodiguer  vont permettre au patient de lui éviter un séjour à l’hôpital trop long ou une entrée prématurée dans un établissement spécialisé. Ce maintien à domicile est vivement recommandé pour éviter que la personne âgée dépendante ne se retrouve coupée de son environnement. La perte d’autonomie étant déjà une grande source d’angoisse pour elle, il est très important qu’elle préserve sa qualité de vie et son bien-être psychique.

Le rôle des IDEL dans le maintien à domicile des séniors

L’infirmière libérale est un acteur centraldans le maintien à domicile des séniors. Elle offre une expertise essentielle car elle bénéficie d’une vision globale des besoins de ses patients en intervenant quotidiennement à domicile. Elle va prendre en charge une personne âgée en perte d’autonomie pour réaliser des actes médicaux prescrits par un médecin ou un spécialiste. 

 

Plus concrètement, elle aura pour missions de :

  • prodiguer des soins infirmiers : injections, prélèvements, prévention et traitements des escarres, pose et surveillance d’une perfusion, pansements, prise de sang…
  • administrer des traitements ;
  • suivre l’état de santé de son patient âgé, notamment dans le cadre de pathologies chroniques (diabète, maladie d’Alzheimer, cancer, hypertension artérielle…) et notamment en évaluant sa douleur ;
  • assurer les soins d’hygiène de son patient ;
  • accompagner son patient dans certaines activités quotidiennes : les transferts (se lever, se coucher, s’asseoir), les déplacements ;
  • assurer le maintien ou le retour à l’autonomie de son patient dépendant ;
  • administrer des soins palliatifs ;
  • aider son patient à effectuer les formalités administratives liées aux soins médicaux.

La coordination avec les services d'aide au maintien à domicile

L’infirmière libérale va s’assurer de la prise en charge globale du patient. Elle va coordonner les autres soins et interventions en travaillant en étroite collaboration avec les différents professionnels de santé (médecin traitant, aide-soignant, aide à domicile, kinésithérapeute…). Sa position « privilégiée » auprès des patients et leurs proches est un véritable atout dans le processus de maintien à domicile.

Les Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD)

Dès lors que le patient âgé fait face à une pathologie chronique qui accentue sa perte d’autonomie (parkinson, Alzheimer…), un centre de Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) peut intervenir.

 

Les Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) sont proposés par l’Etat et donc pris en charge par l’assurance maladie (sur prescription médicale). Ils s’adressent aux séniors de plus de 60 ans malades, en perte d’autonomie, handicapées ou atteints d’une maladie chronique. Mais également aux patients de moins de 60 ans en situation de handicap ou atteints d’une pathologie chronique.

 

Pour que ce service soit mis en place, les proches du patient doivent en faire la demande au médecin traitant. Ce dernier enverra alors une demande de prise en charge à la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Si le centre SSIAD est disponible, un infirmier coordinateur viendra évaluer les besoins du patient à domicile. En fonction de la prescription médicale, le centre SSIAD fera intervenir des médecins, des infirmières libérales, des aides-soignantes… 

 

Seules les infirmières libérales ayant conclue une convention avec une SSIAD peuvent intervenir dans ce cadre. Pour en savoir plus sur les SSIAD, découvrez notre article : La collaboration des IDEL avec les structures de santé partie 2 : les SSIAD.

Le Bilan de Soins Infirmiers (BSI)

Le Bilan de Soins Infirmiers (BSI) permet à l’infirmière libérale d’évaluer l’état de santé de son patient dépendant afin d’établir un plan de soins infirmiers personnalisé. Il est venu remplacé la Démarche de soins infirmiers (DSI). Il vise à améliorer l’accompagnement et la prise en charge des personnes âgées dépendantes. Le BSI favorise également la coordination des soins par la dématérialisation des échanges.

 

Pour toute prise en charge d’un patient dépendant à domicile, les IDEL doivent obligatoirement faire un Bilan de Soins Infirmiers (BSI) et ce avant même de facturer les soins. Ce service est entièrement dématérialisé et accessible sur ameliopro via la carte CPS pour l’infirmière libérale et le médecin.

 

Pour tout savoir sur la facturation des soins infirmiers en forfaits BSI, découvrez notre article : La tarification des soins infirmiers en forfaits BSI.

 

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Commentaires
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x