Libéral et hôpital : quelles différences ?

Libéral et hôpital : quelles différences ?

Le métier d’infirmière a la même vocation quelque soit le milieu dans lequel vous exercez : soigner les gens. Il existe toutefois un monde de différences à connaître lorsque vous passez de l’hôpital au libéral. Découvrez-les au travers de notre article !

Libéral et hôpital : quelles différences ?

L’organisation générale

S’il y a bien une chose qui va changer du tout au tout lorsque vous devenez IDEL, c’est l’organisation ! Finis les plannings imposés par les cadres de santé, qui donnent la cadence de la journée. Finis aussi le travail en équipe, les rotations nuit/jour, et les réunions de service. C’est désormais à vous de déterminer votre propre fonctionnement, et c’est un bouleversement de vos habitudes. Ca vous donne le vertige ? Pas de panique, vous trouverez votre rythme et vos préférences d’organisation au fur et à mesure. Et bonne nouvelle, c’est vous qui décidez !

Les collègues de travail

En hôpital, vous faites partie d’une équipe, d’un service, composé de collègues de travail que vous côtoyez au quotidien.  Et il faut parfois composer avec les caractères des uns et des autres, ce qui peut être pesant. Si certains d’entre vous apprécient d’être entourés et de tisser des liens avec une équipe, certains infirmiers préfèrent s’éloigner de la mauvaise ambiance qu’il peut parfois y avoir à l’hôpital.

Ce qui est sûr, c’est que vous ne choisissez pas avec qui vous allez travailler. Contrairement au libéral, où vous pouvez vous associer ou collaborer avec la personne de votre choix. Vous reprenez le contrôle !

Les journées sont également plus solitaires, puisque vous vous déplacez seule au chevet du patient. Ce qui n’empêche pas de se retrouver entre collègues, au cabinet ou pour boire un verre !

Les patients

En libéral, le nombre de patients que vous soignez peut varier grandement selon les périodes. Une prise en charge peut se terminer sans être remplacée par la suivante. C’est aussi le cas à l’hôpital, même si ce nombre varie généralement moins.

Ce qui différencie vraiment l’IDEL de l’IDE en hôpital, c’est le suivi des patients. En libéral, vous suivez des patients atteints de maladies chroniques, que vous êtes amenés à suivre pendant des années, comme les patients diabétiques. Vous allez chez eux, vous passez du temps en leur compagnie, et connaissez parfois bien leur entourage. Cela vous permet d’approfondir vraiment la connaissance de la personne. En hôpital, le suivi s’arrête lorsque la personne rentre chez elle… Et puis ce sont souvent les IDEL qui prennent le relais ! Vous côtoyez donc le patient moins longtemps.

La hiérarchie

Si vous décidez d’opter pour le libéral, c’est probablement car vous souhaitez avoir plus de libertés, et notamment d’un point de vue hiérarchique. Contrairement au milieu hospitalier, ou autre établissement de soins, vous êtes votre propre patron. Indépendance et autonomie sont les maîtres mots du métier ! Cela implique aussi plus de responsabilités, tant au niveau de vos actes que financièrement parlant. Vous décidez de votre rythme de travail, de vos horaires, bref vous gérez tout de A à Z.

Les congés

En tant qu’infirmier salarié, vous bénéficiez de congés payés. Ce n’est pas le cas en libéral, où vous devez vous aménager vos propres congés, et n’êtes pas payée pendant cette période. Cela ne veut pas pour autant dire que vous en avez moins ! En effet, nombreux sont ceux en libéral qui sont arrivés à s’organiser en cabinet de plusieurs infirmiers, de façon à pouvoir régulièrement prendre des jours de repos sans que cela soit préjudiciable pour les patients, ni pour leurs finances !

Le salaire

Ce qui peut être déstabilisant lorsque l’on passe du milieu hospitalier au libéral, c’est le fait de ne pas avoir un salaire fixe qui tombe tous les mois. Votre salaire dépend du nombre de patients que vous voyez, des soins que vous effectuez, mais aussi de vos télétransmissions ! En effet, pour être payé par la CPAM, il est impératif d’envoyer vos Feuilles de Soins Électroniques. Mieux vaut donc être bien organisée et équipée pour ne pas se retrouver dans le rouge ! On estime le salaire d’une infirmière débutante en hôpital à environ 1500€ nets/mois. En libéral c’est en moyenne 40 000 euros par an de bénéfices qui sont atteints !

En conclusion, le métier d’IDEL et d’IDE sont différents sur bien des aspects, et c’est aussi votre personnalité qui va déterminer le mode d’exercice qui vous conviendra le mieux !

Et vous, que préférez-vous et pourquoi ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de