Les infirmières libérales et la télémédecine

La télémédecine

Avec la crise sanitaire liée à la Covid-19, la télémédecine (médecine à distance) s’est largement généralisée. Les téléconsultations ont représenté presque 27 % de toutes les consultations réalisées sur la même période, rien que ça… 

Dans ce contexte, les infirmières libérales ont aujourd’hui et plus que jamais un rôle important à jouer ! Avec la téléconsultation et le télésuivi, elles :

  • réduisent les passages en suivant leurs propres patients à distance dans le cadre de la Covid-19 lors de télésuivi.
  • accompagnent les patients pendant les téléconsultations avec le médecin traitant pour l’aider à aboutir à un diagnostic en réalisant certains actes. Elles sont en lien direct avec le patient et son entourage, elles peuvent donc manipuler le patient ou lui expliquer le diagnostic du médecin et la prise en charge qui peut en découler. 

Avec la téléconsultation, l’infirmière libérale devient, à distance : les mains, les yeux et le toucher du médecin traitant qui ne peut plus assurer les visites à domicile !

Les idées reçues sur la télémédecine

“La télémédecine c’est pour les médecins !” – “La télémédecine, ce n’est pas de la médecine !” – “Les médecins ne prescrivent pas de télé actes !” … Vous êtes beaucoup d’IDEL à considérer la télémédecine comme déshumanisanteMais pourtant, elle répond à de nombreuses problématiques comme le manque de mobilité de certains patients et les déserts médicaux. Et malgré certaines idées reçues, la télémédecine ne vise pas à rompre tout lien, elle permet d’en créer de nouveaux avec les patients. On vous en dit plus dans notre article sur la “Télémédecine : des avantages pour les IDEL et leurs patients“.

Comment pratiquer la télémédecine en tant qu'IDEL ?

Pour pratiquer la télémédecine, vous allez devoir vous équiper correctement afin de réaliser des actes de téléconsultations. Ces actes devront être faits par vidéotransmission de manière confidentielle et sécurisée pour garantir le traçabilité et l’intimité de votre patient.  

 

Pour cela, vous devrez être équipée d’un ordinateur, d’une tablette ou tout simplement de votre téléphone avec un micro et une caméra pour pouvoir être vu et entendu. Vous devrez aussi vous équiper d’un logiciel permettant la mise en relation vidéo

 

Nous vous recommandons de vous équiper d’un logiciel de téléconsultation pour avoir une solution professionnelle et complète telle que agathe YOU

 

agathe YOU intègre sur son application mobile un outil de téléconsultation qui ne nécessite aucun équipement pour le patient ou le médecin. Sur agathe YOU, vous pourrez :

  • échanger et partager des données médicales sécurisées
  • Tracer vos soins sur un outil pro : suivre l’évolution de l’état de santé de vos patients
  • Accompagner et assister en cas de besoin
  • Facturer l’acte en direct depuis l’appli agathe YOU !

Téléconsultation : L'aide à la modernisation et informatisation du cabinet professionnel

Pour soutenir le développement de la télémédecine, le forfait d’aide à la modernisation et informatisation du cabinet professionnel comprend aussi un indicateur vous permettant de bénéficier de 350 € pour l’équipement vidéotransmission et de 175 € pour des appareils médicaux connectés. Avec agathe YOU, vous pourrez donc bénéficier de cette aide supplémentaire !

Comment la téléconsultation est-elle rémunérée ?

Depuis l’Avenant 6, les téléconsultations sont rémunérées. Cela signifie que vous pouvez facturer un rendez-vous en visioconférence avec le médecin pour renouveler l’ordonnance de votre patient, demander un avis médical ou encore assister le médecin dans son diagnostic médical. Vous pourrez aussi facturer vos actes en télésuivi dans le cadre de la crise Covid-19.

Selon l’article 14.9.5 de la NGAP, vous pouvez facturer :

  • La téléconsultation réalisée dans le cadre d’un soin infirmier déjà prévu : cotée TLS et valorisée à hauteur de 10€ ;
  • La téléconsultation réalisée dans un lieu dédié aux téléconsultations (ex: cabinet infirmier) : cotée TLL et valorisée à hauteur de 12€ ;
  • La téléconsultation réalisée au domicile du patient en dehors du cadre d’un soin : cotée TLD et valorisée à hauteur de 15€.

Évidemment, la télémédecine ne répond pas à tous les types de soins techniques en libéral. Elle permet toutefois de maintenir le lien avec les patients, surtout en période difficile et a aussi un rôle médical. C’est un nouveau mode de communication pour la profession dont il faudra apprendre à dompter les nouveaux codes !

Et vous, que pensez-vous de la télémédecine ? L’avez-vous déjà pratiquée ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Commentaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x