Infirmier libéral : Comment éviter le redressement fiscal ?

éviter redressement fiscal infirmier libéral

Bouh ! Ce titre fait peur… Mais pour éviter de faire des erreurs en comptabilité en tant qu’infirmier libéral, il y a plusieurs acteurs et astuces pour vous aider et certaines habitudes à adopter. Voici quelque basiques à suivre pour ne jamais faire face au redressement fiscal. 😉  

Recourir à une Association de Gestion Agréée pour les infirmiers libéraux

Une association de gestion agréée ou AGA, est un organisme à but non-lucratif qui a pour mission de vous faciliter la vie en contrôlant vos documents et en vous assistant dans vos démarches fiscales. Une adhésion à une AGA vous permet d’éviter une majoration de votre bénéfice net de 25 %. Cela veut dire qu’on vous incite fortement à y recourir ! 😊

Autres avantages : sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier de dispenses de pénalités en cas d’erreur et puis, en lien direct avec l’inspection des impôts, l’AGA saura répondre avec précision à vos questions. On aurait tort de s’en priver hein ? Surtout que le fisc ne s’intéressera pas à votre cas, si l’AGA a déjà contrôlé vos comptes. Ils sont le filtre des impôts.

Une comptabilité libérale bien tenue : une gestion quotidienne

Pensez à garder vos factures du cabinet infirmier et à les répertorier avec un pointage sur votre compte bancaire. Votre banque vous propose sûrement une application mobile pour classer vos opérations régulièrement. Elle vous signale même les opérations qui ne le sont pas encore, impossible d’en oublier donc !

Pourquoi on vous parle de pointage ? Eh bien, par ce que cela facilitera votre travail à la fin de l’année et parce que vous ne pouvez pas vous rappeler de chacune de vos dépenses à l’année. Pointer vos opérations régulièrement, c’est tout simplement de la bonne gestion comptable !  

Petit conseil : pour éviter de faire trop d’écritures comptables, évitez de faire des achats par cartes pour moins de trois euros. Sinon vous allez avoir une liste de lignes d’écritures énorme. Essayer d’avoir le moins de lignes possibles sur votre compta, mettez-y plutôt les gros montants. Prenons un exemple tout simple : au lieu d’acheter un timbre à l’unité à chaque fois, prenez un carnet… 😉

Optez pour un comptable, expert dans l’exercice libéral

Un comptable ? C’est rassurant, c’est carré. En revanche, vous aurez à lui expliquer pas mal de choses, ou lui fournir certains documents. Bref, du temps à lui dédier. Et puis, selon les services que vous lui demanderez, il peut répondre à vos questions, vos choix de financements (voiture, type de local,…) il peut aussi être amené à réaliser votre déclaration 2035, voire la 2042, mais cela aura à chaque fois un coup.

Si vous souhaitez y voir clair dans vos frais de services comptables, il y a la possibilité de l’abonnement au prix fixe à l’année qui inclue : votre logiciel infirmier, votre déclaration fiscale 2035 et la gestion de vos impayés auprès d’un seul et même acteur : le service Gold Agathe e.motion. Une équipe d’experts gère votre comptabilité en libéral de A à Z et vous êtes également accompagné.e par un expert-comptable qui vous forme – si vous le souhaitez (ou pas ! :p) – lors d’un programme de formation en ligne.

Comme vous pouvez le constater, le titre de cet article faisait froid dans le dos au départ, mais gérer sa compta en libéral, ce n’est pas si compliqué. Cela demande quelques partenaires, de l’organisation et un minimum de rigueur. Et vous, vous gérez comment ? 😊

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires