IDEL Remplaçante : comment préparer son entretien d’embauche

entretien recrutement conseils infirmier

Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes en recherche d’un poste d’infirmier remplaçant en cabinet, ou bien que vous ayez déjà un entretien de recrutement de prévu justement ! Alors, pas de panique, un entretien, cela se prépare. On vous donne ici plusieurs pistes. 😉

Préparer un entretien de recrutement en tant qu’infirmier remplaçant

Vous avez déjà passé l’étape du CV et ça y est, vous avez reçu une réponse pour un entretien ! Avant chaque entretien, il faut un minimum de préparation. Vous serez sûr.e d’éviter de répondre à côté, cela montre que vous êtes investi.e dans la recherche, et c’est, tout simplement, une marque de respect vis-à-vis de l’infirmier ou de l’infirmière titulaire et de vous-même. En général, le premier contact sert à déterminer la cohérence entre votre CV, votre personne, vos aptitudes et la mission proposée. 

Ré-étudier l’offre de remplacement et lister vos points forts en rapport

La première chose à faire, c’est de bien ré-étudier l’offre de remplacement à laquelle vous avez déjà postulé en lisant entre les lignes. C’est-à-dire que lorsque vous lisez « organisée et débrouillarde  » comprenez qu’on attendra de vous une autonomie et une capacité d’adaptation à toute épreuve. Ce sont donc des qualités qu’il faudra savoir mettre en avant lors de votre rencontre en face-à-face. Et comme c’est toujours mieux d’avoir des exemples, pensez à deux trois expériences où vous avez su faire preuve d’autonomie et d’adaptation. 😉

Vous renseigner sur le cabinet et son secteur

La deuxième chose à faire, c’est de vous renseigner sur le cabinet et sur le secteur sur lequel vous allez travailler si vous êtes retenu.e. Et si vous ne trouvez pas d’infos, listez tout simplement vos questions que vous pourrez adresser à votre interlocuteur. Cela montrera encore une fois, votre intérêt pour la mission.

Que faire face au stress ?

Un petit coup de stress ? C’est normal, mais si vous vous êtes bien préparé.e, que vous êtes parti.e à l’heure pour l’entretien et que vous avez vos notes de préparation avec vous, cela se passera bien. Dites vous que ce qui est sûr, c’est que si vous êtes curieux.se, même si vous ne voulez pas de la mission de remplacement, ou que vous n’êtes pas retenu.e, vous en apprendrez toujours plus et cet entretien vous auras permis de vous entraîner pour les prochaines fois ! En somme, cette rencontre, c’est du bonus et de l’apprentissage. 😉

Enfin, pour être en phase avec votre interlocuteur, mais aussi vous vendre en vous mettant à votre avantage, car « on a jamais l’occasion de faire une seconde fois bonne impression », adoptez un style classique, que vous pourriez adopter tous les jours, mais surtout, ne prenez pas trop de risques en vous présentant en tenue de gala quoi… 😉 Vous vous sentirez plus à l’aise.

Quelques astuces pendant l’entretien

Durant la rencontre, vous n’aurez qu’à répondre aux questions de votre interlocuteur qui mène la danse. Laissez vous guider, adopter le même ton et la même posture. Pour le reste, faites-vous confiance et restez vous-même. Il y a deux petites choses à retenir cependant.

Ne pas se braquer au premier point négatif

Souvent, en entretien pour un poste d’infirmier comme pour d’autres métiers, on pense qu’à la première contradiction avec nos envies ou nos capacités, tout s’effondre. On ne pourra pas faire le job, le titulaire ne nous voudra pas, etc. Dites-vous que le poste d’infirmier remplaçant sur-mesure n’existe pas, et que vous aurez à faire des adaptations comme votre titulaire. Posez plutôt des questions et suivez l’entretien jusqu’au bout, à fond, en restant positif. Ne vous découragez pas. Il y a parfois des incompréhensions et peut être plein d’autres points hyper positifs que vous n’auriez même pas espéré dans ce job, alors on pose plein de questions, c’est le moment d’en savoir plus ! 🙂

A l’issue de l’entretien

A l’issue de l’entretien, il faut toujours demander à l’infirmier titulaire comment cela se passe la suite. Lui demander où il/elle en est et quand il/elle compte prendre sa décision. Vous devez donc lui demander clairement : qui rappelle qui et quand et, quand est sensée commencer la mission de remplacement. Cela vous évitera – et vous vous remercierez plus tard – de devenir parano dans les jours qui suivent. 🙂

Que faire après l’entretien ?

On vous voit déjà sortir de l’entretien tout content de vous en pensant que ça y est, c’est fini. Vous avez certes tout donné, mais la recherche vers le Saint Graal est loin d’être terminée…

A la suite de l’entretien

Il y a une multitude de choses à faire après votre entretien, à commencer par remercier l’infirmier ou l’infirmière qui vous a reçu.e. Vous pouvez envoyer un email le soir même ou le lendemain de l’entretien. Vous pourrez dans votre message réitérer votre envie de travailler sur cette mission et rappeler que vous avez bien compris les enjeux.

Quand vous rentrez chez vous, il est aussi intéressant de noter vos impressions à chaud et ce que vous avez retenu de l’échange. Il se peut que vous ayez en effet plusieurs rendez-vous pour des remplacements infirmiers sur le feu, et vous risquez de vous emmêler les pinceaux, donc gardez un petit dossier avec vos notes, l’offre de remplacement et vos contacts.

Pensez à bien noter les contacts des professionnels de santé rencontrés dans votre répertoire, car on ne sait jamais, le monde est tout petit et vous pourriez si ce n’est cette fois, ou plus tard, collaborer ou vous échanger des patients avec ce cabinet.

Continuer à chercher même après un entretien

Enfin, battez le fer tant qu’il est encore chaud. Ce n’est pas parce que vous avez passé un entretien que celui-ci s’avérera décisif. Pour multiplier vos chances, ne misez pas tout sur le même panier. Adressez des demandes de remplacement à d’autres cabinets infirmiers. Vous éviterez de vous morfondre pour avoir un seul petit coup de fil. Avoir toujours plusieurs options sur le feu, c’est de l’espoir et c’est, qui sait, la possibilité d’avoir même le choix entre plusieurs missions à la fin du compte, un vrai luxe non ? N’ayez pas peur, postuler n’est pas jurer allégeance. 😉

On espère que vous vous sentez plus serein.e pour préparer votre entretien ? Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaires en bas de cet article. 😉

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires