Les gestes essentiels pour les IDEL lors des tests Covid-19

gestes barrieres test idel

Vous êtes nombreux à réaliser des tests de dépistage Covid-19 au domicile de vos patients ou au sein de votre cabinet infirmier. Petits rappel sur les gestes barrières essentiels à retenir.

Un environnement aseptique pour tester

Lorsque vous effectuez un test que ce soit un test PCR antigénique ou un test RT-PCR, que ce soit dans votre cabinet ou au domicile de vos patients, il faut penser à rendre l’environnement aseptique. Cela veut dire que tout ce qui peut être touché par vous ou votre patient doit être désinfecté.

Au sein de votre cabinet, vous remarquerez d’ailleurs que cela rassure toujours les patients de voir qu’avant et après eux, vous nettoyiez votre pièce ! 😊

Et pour limiter les contacts entre vos patients dans la salle d’attente, pensez à espacer les visites et à nettoyer régulièrement cet espace.

Téléchargez dès maintenant notre guide pratique Covid-19 pour les infirmières libérales.

Le matériel de protection de l’IDEL

Au domicile de vos patients comme au cabinet, vous disposez du même matériel de protection. Vous avez votre casaque ou votre blouse pour protéger vos vêtements, un masque obligatoirement de type FFP2, une charlotte et des gants que vous changerez à chaque test. Vous pouvez également porter des lunettes de protection. Pour la chemise, vous pouvez la conserver d’un test à l’autre, sauf si bien sûr, le patient est contaminé.

Le matériel de test Covid-19

Comme le souligne le site ameli.fr, en tant qu’IDEL, vous pouvez vous fournir en tests gratuitement auprès des pharmacies et laboratoires en présentant votre carte CPS et votre carte vitale ou votre NIR.

Le test doit être récupéré sans déconditionnement. Vous avez droit à une boite de plus de 15 tests par jour ou deux boites quand la boite contient moins de 15 tests.

Les gestes du patient lors du test

Assis ou allongé, lors du test, il doit baisser son masque sur sa bouche sous le nez pour rendre tout juste accessibles ses deux narines. Pourquoi les deux narines ? On remarque de plus en plus grâce aux tests que les gens ne sont pas au courant qu’ils ont des polypes ou des déviations de la cloison nasale. Vous pouvez, si cette particularité gène votre patient, lui conseiller de consulter un ORL.

Si vous passez dans une narine et que vous êtes coincé, le test ne sera pas bon, il faudra alors passer la seconde narine avec l’écouvillon.

Un test Covid-19 est réussi quand…

Vous retrouverez une série d’informations fournies par les laboratoires sur la notice des tests et comment les réaliser. Pour vous rassurer lors de la première fois, prenez le temps de tout lire. 😉

L’opération consiste a extraire un écouvillon d’un tube, de prélever le patient au fond des narines et de remettre l’écouvillon dans le tube que l’on fermera précautionneusement en indiquant ses données. Ca vous rappelle, le bilan sanguin on suppose ? 🙂

On peut considérer que le test est réussi quand la personne pleure 😉 car l’écouvillon est censé aller dans un endroit où cela génère des réflexes lacrymaux.

Cela nous fait penser personnellement à la scène des toilettes du film Harry Potter 2, quand le gnome attaquant Hermione se retrouve avec une baguette magique pleine de morve dans le nez… mais c’est une autre histoire ! On compte sur vous pour réussir vos tests ! 😉

Après le test Covid-19

Enfin, vous vous engagez à informer le patient pour qu’il puisse obtenir son résultat de test et tout test, qu’ils soit positif ou négatif doit être saisi sur la plateforme SI-DEP afin de pouvoir vous rémunérer.

Pour en savoir plus sur les cotations concernant les tests Covid-19 infirmiers, rendez-vous sur cet article : Covid-19 : nouvelles dispositions pour les infirmiers libéraux.

Et vous, quels sont vos astuces lors de vos tests ? 😉

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
  • Aucun évènement
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires