Faut-il confier sa facturation à son remplaçant IDEL ?

idel logiciel facturation

Auparavant, les remplaçants n’avaient pas de carte professionnelle de santé. Ils ne pouvaient donc pas utiliser de TLA. Avec le changement de législation, la donne a changé. Les remplaçants disposent d’une CPS et peuvent à présent facturer, même s’ils se font payer par rétrocession par l’IDEL titulaire du cabinet. Bonne ou mauvaise idée ? On décrypte tout cela.

La facturation pour les IDEL remplaçants

idel remplaçant cotation

En général, lorsqu’on se lance en libéral en tant que remplaçant, on s’intéresse surtout à la partie relationnelle avec les patients et à la technique lors de tournées de soins. C’est quand même un soulagement de ne pas avoir à gérer la partie administrative !

On le laisse au titulaire, et puis soyons honnête, quand on débute, on n’y connaît absolument rien à la facturation et à la nomenclature. Ce qui est sûr, c’est que plus on songe à s’installer à son compte, plus on s’y intéresse.

La facturation côté infirmier libéral titulaire

idel logiciel facturation

Lorsqu’on s’installe, on débute sans formation. On passe tous par-là, la solitude, le doute, des heures devant son logiciel de télétransmission (sauf quand on a le bon logiciel 😉 ) et devant les forums de discussion pour trouver la réponse à nos tourments… On a tous eu peur de faire une erreur de cotation et de déclencher une alerte caisse, mais avec le temps, on acquiert des automatismes. 

Aujourd’hui, certains éditeurs de logiciel de télétransmission permettent aux remplaçants d’avoir un accès total ou partiel aux données des infirmiers libéraux titulaires. Ils peuvent ainsi coter leurs actes de soins pour se faire payer par rétrocession par le titulaire.

Bien entendu, ce partage de données nécessite de la confiance mutuelle, mais surtout l’accord de l’IDEL principal. Et pour de multiples raisons, et dans leur bon droit, les infirmiers installés n’ont pas tous forcément envie de confier leur facturation à un remplaçant.

Contre la facturation par les infirmiers libéraux remplaçants

facturation infirmier libéral remplaçant

C’est vrai que les écarts de chiffre d’affaires entre un titulaire et un remplaçant sont importants. Alors qu’un titulaire facture plus de 85000 € à l’année, un remplaçant ne facture que 53000 € par an. Le salaire est un sujet touchy. En tant que titulaire, on n’a peut-être pas envie que son remplaçant sache ce que l’on gagne. Pour aller plus loin, on a peut-être aussi peur que cette différence de salaire donne des envies au remplaçant de s’installer à son compte. Cela peut vouloir dire, perte de patientèle, mais aussi perte de son remplaçant. Il va donc falloir en retrouver un ou une autre… :s

Autre tabou : certains IDEL peu scrupuleux rétrocèdent disons « un peu ce qu’ils veulent » à leur remplaçant. Donner un accès à son logiciel de facturation peut éviter ce genre de problème, puisque les remplaçants peuvent avoir accès à la part de travail qu’ils réalisent.

Enfin, on peut aussi avoir peur de confier sa facturation à un remplaçant, car il peut faire des erreurs de cotation et cela peut se répercuter sur le cabinet. Il faut donc être derrière, cela demande du temps de former un remplaçant, mais est-ce si mauvais ?

Pour la facturation par les IDEL remplaçants

pour la facturation idel remplaçant

Certains, n’hésitent pas un instant à confier leur facturation. Après tout, si la confiance règne, et même si la remplaçante fait de temps en temps des bêtises, au moins elle apprend et cela nous laisse carrément plus de temps pour nous !

Cela permet aussi de tester la personne en vue d’une future collaboration. Eh oui ! Si on souhaite embaucher quelqu’un dans le cabinet, ou si l’on souhaite même céder sa patientèle et son affaire, c’est super de transmettre son savoir sur les rouages du métier à un futur repreneur. On permet à un IDEL de gagner en compétences et d’être autonome pour se lancer pleinement dans l’aventure en libéral ! C’est cool pour les patients, et c’est vachement gratifiant pour nous aussi ! 😉

Vous l’aurez compris, il y a autant de situation qu’il y a de cabinet infirmier, mais l’IDEL titulaire ou bien les associés du cabinet, ont toujours le dernier mot pour attribuer ou non la facturation à leur remplaçants.

Et vous, comment cela se passe dans votre cabinet ? Racontez-nous en commentaires ! 😉

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Administrateur La Ruche wenceslas Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
wenceslas
Invité
wenceslas

personnellement,je facture les actes de ma remplaçante en mode dégradé avec son numéro adeli….et…je ne le regrette pas… car je joue la transparence et l’honnêteté avec ma remplaçante avec un prévisionnel d’honoraire inclus .
En plus,la facturation avec son numéro marque sa responsabilité par rapport aux soins ….