Comment faciliter la prise de RDV des patients auprès de votre cabinet ?

patientèle rdv infirmiere

Pour développer sa patientèle en tant qu’infirmier libéral, il y a d’un côté l’achat de patientèle, mais aussi le développement de votre propre patientèle. Pour la deuxième option, il y a des actions que vous pouvez mettre en place pour vous faire connaître, mais celles-ci sont réglementées. On refait le point à partir du dernier décret sur le sujet datant du 22 décembre 2020.

Le dernier décret n° 2020-1660 du 22 décembre 2020 porte sur la modification du code de déontologie des infirmiers concernant leur communication professionnelle, qu’elle soit matérielle ou virtuelle.

Cette communication sur votre activité libérale doit être honnête. Vous ne pouvez pas faire appel à des témoignages de tiers, ni vous comparer avec d’autres cabinets ou d’autres IDEL. Et vous ne pouvez évidemment pas inciter à faire des actes de prévention ou des soins, si c’est inutile.

La communication matérielle des IDEL

Vos plaques de cabinet

On commence par la plaque de cabinet. Vous pouvez positionner une plaque de 25×30 cm maximum, sur l’entrée de votre immeuble, mais aussi sur votre porte d’entrée dans la cage d’escaliers, etc.

Faites-y figurer vos noms, prénom, numéros de téléphone, jours et heures de consultation et votre situation vis-à-vis des organismes d’Assurance Maladie. Vous pouvez mentionner vos titres, diplômes et fonctions reconnues par le Conseil national de l’ordre.
Vous pouvez aussi déposer une signalisation intermédiaire si cela est nécessaire comme dans l’ascenseur ou sur les paliers, si l’accès à votre cabinet est un labyrinthe, par exemple. 🙂

La carte de visite professionnelle

Vous pouvez imprimer des cartes de visite sur le même modèle que votre plaque de cabinet. Elles sont à donner en main propre sur demande aux patients ou aux professionnels de santé.

Ne soyez pas surpris si certains secrétaires médicaux, ou pharmacies vous refusent vos cartes de visites d’infirmière. Ils ont eux aussi l’obligation, s’ils acceptent une carte, d’en proposer plusieurs, pour ne pas faire de favoritisme.

La presse locale

Il y a plusieurs occasions dans la vie de votre cabinet infirmier où vous pouvez passer une annonce dans la presse locale ou sur des supports d’annonces gratuites, car il est interdit de payer pour bénéficier d’emplacement publicitaire et de signalisation pour promouvoir ses locaux et son activité.

Lors de votre installation libérale ou d’une modification de votre exercice, vous pouvez publier une annonce en tenant compte des recommandations de l’ordre infirmier.

La communication digitale des infirmiers libéraux

Un site internet pour votre cabinet infirmier

Vous avez droit de référencer votre cabinet infirmier sur Google My Business pour assurer une information conforme lorsque les patients vous cherchent sur la toile. De la même manière, vous avez droit de présenter un site internet pour votre cabinet.

Vous avez le droit d’y présenter votre activité au public en présentant des informations sur vos honoraires pratiqués, les modes de paiement acceptés, comment vous joindre par email ou par téléphone, comment demander RDV directement et les obligations posées par la loi pour permettre l’accès de toute personne à la prévention ou aux soins sans discrimination. L’information doit être claire, honnête, précise et non comparative, comme évoqué plus haut.

Assurer votre présence sur les annuaires en ligne

Par annuaires en ligne, on parle bien sûr des pages jaunes et de tous les annuaires de professionnels de santé comme la référence pour les infirmiers libéraux : Myinfi.fr dont les rendez-vous de soins pris en ligne se synchronisent sur votre agenda de tournée avec le logiciel My Agathe e.motion.

De la même manière que sur votre plaque ou votre site internet de cabinet, vous êtes autorisé à faire figurer vos nom, prénoms et adresse professionnelle, les modalités pour vous joindre, les jours et heures de consultation ; votre situation vis-à-vis des organismes d’assurance maladie ; et vos titres, diplômes et fonctions, reconnus par le conseil national de l’ordre.

Vous l’aurez compris, vous avez plus d’une corde à votre arc pour développer votre patientèle grâce à une communication dans les clous. Bien entendu, rien n’est plus efficace pour développer votre patientèle que le bouche-à-oreille, votre réputation et bien sûr, votre relationnel, notamment avec les patients et les pharmaciens. 😉 Faites-leur savoir que vous travaillez et avez encore de la disponibilité.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires