Comment est-on payé en remplacement libéral ?

Comment est-on payé en remplacement en libéral ?

Vous avez choisi le remplacement, pour commencer dans le milieu libéral, ou tout simplement pour arrondir vos fins de mois, en complément de votre activité. Si vous connaissez sur le bout des doigts la pratique, il n’en est pas de même pour la gestion de l’administratif et particulièrement le paiement de vos honoraires. Voici un récapitulatif de ce que vous devez savoir sur le paiement de vos actes.

Le principe des rétrocessions d’honoraires

Quand vous êtes remplaçant, vous ne touchez pas directement votre salaire. C’est le titulaire que vous remplacez qui est payé par les caisses et mutuelles pour les actes que vous réalisez. Il vous verse ensuite une rétrocession d’honoraires sur cette somme, en enlevant un certain pourcentage qui représente votre participation aux frais du cabinet.

Quel pourcentage pour les rétrocessions ?

Le pourcentage de votre rétrocession qui sera retenu par la titulaire est à définir avec elle lors de la signature de votre contrat. Se situant aux alentours de 10% généralement, ce chiffre peut varier énormément selon les régions. S’il y a beaucoup demandes de remplacement et peu d’offres, les dérives vers des pourcentages de rétrocessions plus élevés peuvent devenir courantes.

La première question à se poser : avez-vous une CPS de remplaçante ?

Si ce n’est pas le cas, votre titulaire devra facturer au format papier. En effet, depuis la mise à jour Addendum 7, la titulaire ne peut plus facturer en dégradé pour la remplaçante qui ne possède pas de CPS remplaçante.

Facturation au format papier

Aujourd’hui, très peu d’IDEL utilisent encore la facturation papier pour se faire payer. Et pour cause, les délais de paiement sont plutôt longs (jusqu’à 6 mois) !

Pour facturer en papier, vous devez utiliser les feuilles de soins de votre titulaire. Barrez son nom et ajoutez le vôtre, ainsi que votre qualité d’infirmière remplaçante et votre numéro ADELI. Certains logiciels vous permettent d’éditer des feuilles de soins déjà renseignées pour la remplaçante. Votre titulaire ou vous-même pourrez ensuite envoyer les Feuilles de Soins Électroniques (FSE) aux caisses.

Si j’ai une CPS de remplaçante

La grande nouveauté, c’est la CPS remplaçante. Elle vous permet de sécuriser les Feuilles de Soins Électroniques avec le TLA de votre remplaçante et ainsi d’utiliser le logiciel de télétransmission de votre titulaire pour envoyer vos lots. My Agathe e.motion vous permet, selon ce qu’aura décidé votre titulaire, d’avoir un accès total ou partiel au logiciel pour faire votre facturation. Ce mode de fonctionnement permet d’être payé plus rapidement, les délais de traitement des caisses étant plus courts. A noter que le paiement se fait directement auprès de la titulaire qui vous règlera toujours des rétrocessions d’honoraires.

Et vous, comment fonctionnez-vous pour vos remplacements ? Que conseilleriez-vous à une infirmière débutante ? Partagez vos conseils !

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de