Comment bien organiser sa comptabilité en libéral ?

Comment organiser sa comptabilité

Lorsque vous devenez infirmière libérale, vous devez vous occuper vous-même de votre propre comptabilité. Comme un entrepreneur, vous avez l’obligation de tenir une comptabilité régie par des règles précises. Voici quelques points qui sont importants pour organiser votre comptabilité au quotidien.

L’ouverture d’un compte professionnel

Ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité n’est pas obligatoire mais plus que recommandé ! En effet, le risque d’erreur est plus grand si vous utilisez le même compte pour votre vie pro et perso. Difficile d’avoir une visibilité sur vos opérations si celles-ci ne sont pas sur une compte dédié. Ce dernier ne doit pas nécessairement être un compte professionnel, au sens où la banque l’entend. Il peut être un compte dédié classique. En effet des frais supplémentaires s’appliquent généralement aux comptes professionnels. Si toutefois, vous optez pour un compte pro, une convention doit être signée entre la banque de votre choix et vous-même.

La déclaration 2035

La déclaration d’impôts 2035 est la déclaration des infirmières libérales. Elle établit les recettes, les dépenses, le bénéfice non commercial et les amortissements. Pour la remplir, il vous faudra fournir quelques documents obligatoires :

  • Le SNIR (Système National Inter-Régimes) qui est votre relevé d’honoraires annuels.
  • Le RIA (Relevé d’Information Annuel) qui regroupe le nombre de patients pris en charge par l’Assurance Maladie, la moyenne d’âge, ainsi que d’autres données.

Attention, votre déclaration doit être envoyée au centre d’impôts de votre lieu d’exercice au plus tard le 2eme jour ouvré qui suit le 1er mai ! Vous pouvez la télécharger sur le site des impôts.

L’adhésion à une Association de Gestion Agréée (AGA)

Une AGA est une Association de Gestion Agréée. L’adhésion à une AGA n’est pas non plus obligatoire, cependant, nous la recommandons fortement. En effet, l’AGA intervient au moment de faire votre déclaration d’impôts. Elle valide, en amont du Trésor Public, votre déclaration. Autre point important, l’adhésion à une AGA permet d’éviter la majoration de 25% de vos bénéfices ! Pour adhérer, il suffit de faire la demande dans les 5 mois qui suivent votre installation en libéral.

Les justificatifs

De la même manière que vous devez conserver certains documents dans votre vie personnelle, il en va de même pour votre activité libérale. Conservez bien vos documents, que ce soit factures, relevés de banque, documents URSSAF et Carpimko, etc… Le centre des impôts est en droit de vous demander ces justificatifs en cas de contrôle. Pour cela, gardez-les précieusement en lieu sûr, en version papier. Et pour les plus prévoyants d’entre vous, numérisez-les !

Quelles solutions pour gagner du temps ?

La comptabilité n’est pas votre coeur de métier, et sa prise en charge peut être une charge de travail conséquente. Le risque d’erreur est également non négligeable. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour gagner du temps :

  • Faire appel à un comptable. Celui-ci s’occupera de votre comptabilité de A à Z. Cela a cependant un coût important que l’on n’est pas forcément prêt à engager.
  • Souscrire à My Aagathe Comptabilité Apollon, une solution complète qui regroupe un logiciel de comptabilité et un conseiller dédié pour vous guider dans la réalisation de votre 2035 et vous garantir sa conformité.

Et vous ? quelle est votre solution pour gérer votre comptabilité ? quels sont vos conseils ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de