Rechercher

Infirmier référent, un nouveau statut pour les IDEL

Infirmier référent, un nouveau statut pour les IDEL

📣 C’est officiel ! Voilà une nouvelle qui va résonner dans les couloirs des cabinets libéraux : le statut d’infirmier référent est enfin passé de l’idée à la réalité. Après une période d’incertitude où le statut d’infirmier référent semblait écarté du texte, la proposition de loi pour améliorer l’accès aux soins a été définitivement adoptée ce 18 décembre 2023, marquant une étape significative pour les infirmiers libéraux. 💡 Dans cet article, découvrons en détail ces implications et son impact sur les soins de santé en France !

Le statut de l’infirmier référent et son importance

Le rôle de l’infirmier référent se dessine comme étant parallèle à celui du médecin traitant. Chaque assuré de plus de 16 ans aura la possibilité, avec son accord, de désigner son infirmier référent. Pour les mineurs, cette désignation nécessitera l’accord des parents.

🔎 Les missions de l’infirmier référent s’articulent autour de trois axes principaux :

  1. la prévention,
  2. le suivi,
  3. le recours aux soins.

Ces fonctions seront exercées en collaboration étroite avec le médecin traitant et le pharmacien correspondant, formant ainsi un trio essentiel pour une prise en charge globale et efficace du patient.

Cette collaboration vise à assurer une continuité des soins, une meilleure coordination entre les différents professionnels de santé et, in fine, une prise en charge plus personnalisée et adaptée aux besoins spécifiques de chaque patient.

Le rôle du référent IDEL s’inscrit donc dans une démarche de soins intégrée, où la communication et le partage d’informations sont indispensables pour le bien-être du patient.

La prise en charge personnalisée et le suivi rigoureux sont les maîtres-mots de ce nouveau rôle. Ce modèle de soins intégré vient souligner l’importance capitale des IDEL dans le système de santé français.

Évolution des pratiques et autonomie professionnelle

L’adoption de la nouvelle loi d’accès aux soins apporte également des modifications aux pratiques actuelles, notamment l’autorisation pour les IDEL de signer les certificats de décès sur l’ensemble du territoire, bien que limitée aux domiciles des défunts. Cette mesure reflète une confiance renouvelée dans les compétences des infirmiers libéraux.

💡 Autre information importante, l’abandon de l’adhésion automatique aux CPTS (Communautés Professionnelles Territoriales de Santé) est une autre nuance de cette loi. Cela accorde aux IDEL le pouvoir de choisir comment et avec qui ils souhaitent collaborer, respectant ainsi leur indépendance et leur capacité à modeler leur pratique professionnelle.

Perspectives d’avenir et attentes

Avec ces changements, le rôle de l’infirmier dans le système de santé va vers plus de reconnaissance. La prochaine étape ? Renforcer encore l’autonomie et les responsabilités des IDEL grâce à ce nouveau statut. On y croit !

Restons connectés, car les décrets d’application de cette loi sont attendus avec impatience. Ils définiront clairement les contours de ce nouveau statut d’infirmier référent.

L’introduction du statut d’infirmier référent est un pas en avant prometteur pour les IDEL, porteur d’espoir pour une profession en quête d’évolution et de respect.

Conférence
  • Comment constituer sa patientèle en libéral ?
    Comment constituer sa patientèle en libéral ?
    mardi 18 juin 2024 à 14:30
    Dans :
  • -- jours
    -- heures
    Conférence
    Restez informé
    Inscrivez-vous à notre newsletter
    Dans la même rubrique
    Commentaires
    S’abonner
    Notifier de
    guest
    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires