A quoi ressemblent les IDEL en 2020 ?

infirmieres liberales en 2020

Début 2020, avant le début de la crise du Covid-19, l’observatoire des IDEL a réalisé une étude chiffrée auprès de 400 cabinets infirmiers pour établir une photographie de l’exercice de la profession et des indicateurs de gestion. Nous vous livrons aujourd’hui les résultats portés par cette étude pour en savoir plus sur l’infirmier libéral fin 2019.  

Photographie des Infirmiers libéraux en 2020  

Nous ne sommes pas sans savoir que la profession d’infirmier libéral est représentée fortement pas des femmes. L’étude montre d’ailleurs sans surprises que 88 % des infirmiers libéraux sont des femmes dont l’âge moyen est de 49 ans. Plus de deux tiers exercent seuls et 87 % en dehors de maisons médicales

Concernant les secteurs couverts : 57% des cabinets interrogés se situent en milieu urbain, contre 41 % en zone rurale et seuls 2 % travaillent en zone très marginale. En moyenne, les répondants signalent travailler 4,15 jours par semaine pour 48 semaines par an. Et côté patientèle, on constate qu’une majorité des patients suivis (63%) sont des retraités. 

Chiffre d’affaires et charges 

Les recettes moyennes des cabinets libéraux 

Dans son étude, l’observatoire des IDEL s’est aussi intéressé au chiffre d’affaires de ces cabinets. Parmi le panel de 400 cabinets observés, la moyenne d’honoraires annuels se trouve à 81,4k€ et les recettes perçues oscillent entre 30k€ et 148k€. On distingue quatre tranches de recettes pour ces cabinets infirmiers :  

  • Tranche 1 : 59 % des cabinets interrogés ont entre 50 et 100k€ ; 
  • Tranche 2 : 26 % ont entre 100 et 150k€ ; 
  • Tranche 3 : 9 % ont entre 0 et 50k€ ; 
  • Tranche 4 : 6 % ont plus de 150k€. 

Bien entendu ces recettes en chiffres actuels sont dépourvues de retraits de charges. Le bénéfice moyen après retrait des charges a ainsi été calculé autour d’une moyenne de 45,8k€ soit -43,7% par rapport au chiffre d’affaires perçu au départ.    

Focus sur les charges des cabinets infirmiers 

L’étude s’est donc aussi portée sur les différentes charges des cabinets infirmiers et leur montant moyen. De quoi pouvoir se comparer, mais toujours à remettre dans son contexte, ces chiffres sont une moyenne. 😉  

On découvre ainsi le coût moyen de :  

  • La rétrocession d’honoraires pour les remplaçants : 12k€ en moyenne. Un pourcentage qui évolue progressivement au fil des tranches (4% sur les recettes dans la tranche 1, mais 14% dans la tranche 4) ; 
  • Le loyer du local infirmier : 2 449 € et ce chiffre augmente en zone urbaine comme les grandes villes ; 
  • Les frais de déplacement remboursés par l’Assurance Maladie : 23,8k€/ an pour près de 21 000 km parcourus en tournées par an ; 
  • Les cotisations sociales : 13 100 € en moyenne.  

Et quelles perspectives pour les IDEL avec la crise ?  

Une autre étude menée par la CNAM a déjà permis de dresser un premier bilan pour les IDEL quant à la crise en se basant sur les 8 premiers mois de l’année 2020. La Covid-19 n’a semble-t-il pas affecté l’activité des infirmiers libéraux. Tandis que les généralistes accusaient une baisse d’honoraires de 7,8%, (-10,6% pour les spécialistes, -10,6% pour les professions paramédicales et -19,7% pour les kinés) les IDEL ont vu un regain de 4% de leur chiffre d’affaires.  

Des chiffres qui laissent présager un rythme plus poussé pour 2021 jusqu’à une vaccination anti-Covid-19.  

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
  S’abonner  
Notifier de