Un été bien mérité pour les infirmiers libéraux

été idel mérité

Encore une année où vous n’avez pas pris beaucoup de vacances en raison de la pandémie. Mais, avec les départs en vacances, malgré la campagne de vaccination, on se doute que c’est la bonne période pour souffler vous aussi !

IDEL, partez en vacances !

Il faut le dire, cette année plus encore que les autres, vous avez bien tiré sur la corde ! Vous n’aviez pas de remplaçants, car beaucoup ont été réquisitionnés en centres de vaccination, alors vous avez charbonné, comme on dit.

D’habitude, et les infirmiers libéraux sont réputés pour cela, vous partiez loin pour décompresser. Mais cette année, pass sanitaire et quarantaines obligent, vous ne partez pas à l’étranger. Mais quand même, après trois confinements, sans s’arrêter, il est temps de prendre des jours off, non ?

En janvier 2020, les cabinets infirmiers avaient fait +50% de chiffre d’affaires. Le constat est sans appel, le nombre d’actes de soins a considérablement augmenté. Entre les tests RT-PCR, les VDSI, les suivis, les vacations en EHPAD, les tests labos… et maintenant la vaccination, certes cela ramène une manne plus importante, mais attention au rythme plus intense et au burn-out, ô combien présent pour la profession infirmière

OK ! Vous n’allez pas partir cet été au Nicaragua ! Ok ! Vous n’irez peut-être pas non plus chez mamie, car il faut être honnête, les vacs en famille ce n’est pas toujours de tout repos… Mais prenez des jours, posez des congés, avec vos collègues, c’est important.

Comment partir en vacances en même temps que ses collègues ?

Avoir l’envie est une chose, mettre en pratique en est une autre. 🙂 On va vous donner plusieurs exemples pour pouvoir vous organiser avec vos collègues si vous êtes à trois.

Si vous voulez tout plaquer pour Ibiza ? (Comme on vous comprend ! 😉 ) Alors vous devrez prendre des remplaçants ou ralentir l’activité du cabinet. Attention, selon votre zone d’exercice libéral, trouver un remplaçant peut être un sacerdos ! Dans le Sud en tant qu’IDEL, vous claquez des doigts, et les remplaçants tombent de l’olivier si on peut dire. 😉 En région parisienne, si vous trouvez un remplaçant, c’est déjà une victoire… mais s’il trouve mieux et une mission plus longue ailleurs, il n’hésitera pas à vous poser un lapin. Ca fait toujours plaisir une veille de départ de vacances…

Vous souhaitez rester à deux pour travailler en l’absence du troisième ? Dans ce cas, là aussi, vous acceptez moins de monde à l’approche de vos congés. Vous pouvez aussi recourir à l’option où l’un prend un bon break de 10-15 jours alors que les autres travaillent, mais attention à ceux qui restent, car ils vont travailler beaucoup plus.

Pour passer votre annonce et bien choisir votre remplaçant, ou votre remplacement, on vous a réservé cet article et pour l’organisation avant de partir en vacances, c’est par là. Bien entendu, qui dit remplacement dit rétrocession, mais avec un bon logiciel infirmier de facturation, il vous sera aisé de former votre remplaçant et de télétransmettre puis lui fournir une fiche de rétrocession à votre retour. 😉

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires