Confinement : propice à de nouvelles activités pour les IDEL

idel-acitvites-confinement

Les divers confinements ont été des moments propices pour vous adonner à de nouvelles activités pour exprimer vos talents cachés. Les IDEL à la maison, on en parle !

Les IDEL beaucoup plus chez eux

En ce contexte plutôt morose de confinement, ou de couvre-feu, en dehors du boulot, vous vous êtes soudain retrouvé.e avec beaucoup de temps « libre ». Avant, votre semaine off était allouée à votre administratif, votre facturation, le calage de vos rendez-vous de soins, mais surtout à vos proches, à vos loisirs, à vos weekends et voyages, à VOTRE vie quoi !

Bientôt un an que beaucoup d’IDEL préfèrent rester chez eux/elles pour éviter d’attraper le virus et contaminer ensuite leurs patients. Avoir tout ce temps « non-libre », c’est carrément frustrant… Mais, comme dit : « il ne faut pas se laisser aller Brenda ! » Il ne faut jamais oublier de se ressourcer, de penser à soi pour relâcher la tension.

guide covid pratique IDEL
Téléchargez dès maintenant notre guide pratique Covid-19 pour les infirmières libérales.

Le confinement : l’occasion de se former

C’est le pas qu’ont pris beaucoup d’IDEL. On l’a remarqué dernièrement sur les réseaux sociaux. Elles/Ils sont nombreux à avoir pris le taureau par les cornes en se lançant dans de nouvelles activités chez eux, ou à distance pour relâcher la pression.

On ne compte plus les IDEL qui ont débuté des formations en ligne liées à leur métier de soignant, ou pour obtenir un diplôme dans un autre domaine : pâtisserie, photographie, médecines douces, coaching personnel, couture et on en passe.

Confinement : l’opportunité de redécouvrir des loisirs

D’autres ont racheté une guitare, se sont remis à dessiner, à courir en plein air, et même refaire de la corde à sauter dans la cours de leur immeuble ! Lancer une boutique Esty pour vendre ses créations, repimper son jardin… tous les moyens sont bons pour prendre le temps « de le prendre » et de faire ce que l’on a envie.

Le confinement aura changé nos vies et notre rapport au temps et nous aura permis de voir que la créativité dans l’ennui n’a pas de limites.

Du temps pour s’engager dans l’associatif

D’autres infirmiers libéraux ayant tissé des liens dans leur secteur lors des divers confinements auront aussi eu l’envie de passer à l’action par l’associatif. Le constat criant de l’isolement, voire de la précarité de certains patients les ont poussé à agir par des maraudes, des distributions de denrées alimentaires, l’apport de matériels de protection, la prévention avec les gestes barrières face au Coronavirus et surtout, ils auront tissé du lien entre cabinets.

Ces IDEL ressentent le besoin de s’unir pour se sentir plus utiles encore et surtout pour partager en dehors du boulot. Une manière bien sympa d’allier l’utile à l’agréable ! 🙂

Et vous, quel centre d’intérêt avez vous découvert ou redécouvert ? Vous êtes-vous investi.e dans une cause ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires