J’effectue ma tournée libérale à moto !

Sans-titre-1

Nous le savons, être infirmier libéral c’est exercer un métier multiple. D’ailleurs les moyens de transports  qui s’offrent à vous pour l’effectuer le sont aussi. Que ce soit en 2 roues, en 4 roues, en électrique, à pied ou en planche, il y a un mode de transport IDEAL pour chaque IDEL.

Nous allons aujourd’hui découvrir le quotidien de Laurence, IDEL en deux-roues.

Laurence est infirmière libérale depuis plus de 22 ans, sa tournée se situe en zone rurale, dans un petit village médiéval en Provence.

Motarde dans l’âme, c’est tout naturellement qu’elle a décidé, il y a 5 ans, d’allier sa passion à ses tournées. N’en déplaise à ses patients, qui toujours surpris de voir arrivée leur infirmière à moto ont, pour certains, déjà eu l’occasion de partir rouler en sa compagnie. Passionnée de moto depuis de nombreuses années, Laurence a débuté ses tournées sur une petite cylindrée (BMW, 310 cm cube), pratique pour les petits chemins.

Mais si elle s’est lancée dans les tournées en deux-roues, c’est également pour gagner du temps. En effet, dans son petit village médiéval très touristiques, les places se font rares contrairement aux embouteillages…

Pratique et utile donc pour son métier, elle n’utilise, en revanche pas sa moto toute l’année. Oui car Laurence est une motarde du soleil ! Il faut dire que faire sa tournée sous la grêle accompagnée d’orages et de routes verglacées n’est pas vraiment fun.

Parlons un peu de sa logistique …

Laurence effectue jusqu’à 150 km par jour, elle jette donc un coup d’œil sur les soins qu’elle a à effectuer la vieille et s’assure d’avoir assez d’essence et le matériel adéquat pour pouvoir effectuer sa tournée.

Celle-ci commence aux aurores (quel bonheur de rouler à la fraîche, cheveux au vent et soleil levant…). Départ à 6h30 et pause à 12h30. C’est durant cette pause qu’elle effectue un éventuel réassort de son matériel. Après une douce sieste, elle enfourche de nouveau sa moto vers 15h pour terminer sa journée aux alentours de 19h / 20h. Il n’est pas rare qu’elle joue les prolongations en allant faire un petit tour dans la colline de son village pour évacuer la pression après une  journée compliquée.

Et de ses équipements…

Contrairement à ce que l’on voit habituellement, Laurence ne s’est pas équipée d’un top case mais d’un sac à dos étanche avec plusieurs compartiments. Elle a donc assez de place de ranger tout son matériel.

Pas d’agenda papier, ni de papier tout court, Laurence gère tout sur son smartphone via son appli My Agathe e.motion ! 😜

Pour son casque ? Elle a opté pour un jet ! Pratique, il s’enlève rapidement et lui permet de ne pas perdre de temps.

En cette saison, elle tourne avec une petite veste d’été avec dorsale et coudières intégrées, des petits gants de moto et des chaussures basses contenant une protection à la malléole. Une tenue légère, qui s’enlève rapidement entre chaque patient mais, qui reste sécurisée.

À savoir :

Il existe de nombreux types de vêtements doublés kevlar pour la moto (jeans, chemises)…

Ses petites astuces…

Concernant son équipement, Laurence a tout fait passer en frais professionnel.

Il est important de bien s’équiper pour effectuer sa tournée en deux-roues. D’autant plus que vos frais d’équipements sont déductibles de vos frais professionnels.

Elle a pris sa moto en LOA (location avec option d’achat) sur deux ans. Une fois les deux années écoulées, il ne lui restait que 1% du prix de la moto à régler. La LOA est également une solution intéressante au niveau des charges. Sa moto est déclarée 100% professionnel avec une option tournée dessus.

Petit + : il existe des caducées « infirmier à domicile » que vous pouvez coller sur votre moto. 

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires