IDEL : vivre une histoire d’amour avec un patient

love story idel et patient

Bon, on ne vous cache rien, l’histoire dont on va parler ici ne ressemble pas vraiment à un article habituel, ni à la rencontre lambda que vous pourriez avoir avec un patient. Tomber amoureux de quelqu’un que l’on soigne, ce n’est pas toujours évident et surtout pas recommandé pour un infirmier libéral, mais c’est possible. On partage ce témoignage anonyme et tendre avec vous !

Cette histoire vraie est arrivée il y a quelques années à un IDEL qui a préféré rester anonyme. Nous l’appellerons donc Thomas.

Eh oui, être IDEL et être un homme, c’est possible. 😊 Quand on vous dit que c’est l’infirmier qui passera, ça change de d’habitude !

Thomas a la trentaine, il exerce depuis quelque temps dans un cabinet en banlieue parisienne. Célibataire, il aborde son métier avec passion et soigne, sans surprises, 80 % de petites mamies et papis lors de ses tournées de soins à domicile.

Bien sûr, il a parfois des personnes moins âgées à soigner, ou bien encore des enfants (plus rare), mais un jour, Thomas est appelé au cabinet infirmier pour s’occuper d’une jeune patiente à qui il devra faire des piqûres pendant quelques semaines.

A chaque passage, lui et la jeune femme discutent, ils rigolent, ça se passe plutôt bien. Il n’y a pas ambiguïté : leurs échanges, bien entendu, ne durent que quelques minutes. Pas de quoi non plus tisser de vrais liens, car l’inconvénient en libéral, c’est que l’on enchaîne les 50 visites par jour, mieux vaut donc ne pas trop traîner.

Au bout de six semaines, vient le dernier rendez-vous, la dernière piqûre. Au moment de se dire au revoir, Thomas ressent comme un petit pincement au cœur qu’il n’avait pas soupçonné. Il confie à la patiente : C’est bizarre, on ne se connait pas, mais vous allez me manquer. En retour, elle admet qu’à elle aussi, il va lui manquer. [En off : là, c’est le moment où on pousse un cri hystérique Wooooooooooooooooooooouuuuuuuu ! ]

infirmier libéral histoire d'amour

Ils décident alors de s’échanger leurs numéros pour se revoir à l’occasion. Le temps passe et ils finissent par boire un verre ensemble. Le courant passe. Ils se revoient régulièrement et une belle histoire va commencer.

Même si cette patiente, n’en est plus une pour Thomas, cette histoire prouve que même en étant IDEL et malgré la particularité du métier, on peut rencontrer l’amour sur son lieu de travail, mais attention, cela peut être délicat et peu éthique.

Thomas vivra une belle histoire avec cette femme qui durera presque deux ans. Pourquoi que deux ans ?! Bande de curieux ! 😀 Leurs envies et leurs choix de vie ont fini par diverger, mais on vous confie un secret… 😉 ils sont restés amis !

Et vous ? Avez-vous déjà rencontré l’amour en tournée ? Avec un patient ou un proche aidant ? Racontez-nous. 😊  

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
  S’abonner  
Notifier de