Qu’est-ce qui me pousse à m’installer en libéral ?

Qu'est-ce qui me pousse ? m'installer en libéral

Passer au libéral peut être assimilé à un grand saut dans le vide pour les infirmières. Pourtant les raisons qui vous poussent à sauter le pas sont bien réelles ! Voici une liste de raisons qui peuvent vous faire devenir IDEL.

Les IDEL qui témoignent sur La Ruche ou sur la page Facebook Entre Infirmières Libérales, sont dans une très large majorité ravies de leur passage au libéral, et ne reviendraient en arrière pour rien au monde. Mais celles pour qui tout reste à faire, souvent hésitent, prennent des conseils, posent des questions, et se demandent si leur envie de s’installer en libéral est bien fondée. Vous êtes dans ce cas ? Voici quelques éléments susceptibles de vous aiguiller !

Par vocation

Chez certaines, être IDEL était une évidence avant même le passage du diplôme d’infirmier. Vous l’avez peut-être même passé uniquement dans ce but, et l’expérience en établissement de santé n’était que temporaire dans votre esprit. Que ce soit grâce au souvenir d’une infirmière étant plus jeune, un reportage, un membre de sa famille…  la vocation a des provenances multiples, propres à chacun. L’essentiel étant que vous ayez atteint l’objectif que vous vous étiez fixé !

A l’occasion d’une rencontre

Au contraire de la vocation, pour certaines le passage au libéral s’est effectué au fil d’une rencontre. Que ce soit un ami, un ancien collègue, ou une connaissance, après discussion avec cette personne, l’idée germe progressivement dans votre tête, jusqu’à vous dire « Et pourquoi pas moi ? ». C’est parfois d’ailleurs, grâce à une rencontre professionnelle à l’hôpital que vous trouvez votre future associée ! Se lancer à deux est souvent plus facile et plus rassurant.

Pour avoir son indépendance

« Etre son propre patron », est une phrase utilisée dans tous les corps de métier, y compris dans celui des infirmières. Nombreux sont ceux qui aspirent à être plus libres, et gérer leur métier comme ils l’entendent en étant déchargés d’une autorité permanente. Ainsi, le libéral offre une opportunité à ces personnes désireuses de retrouver une certaine liberté au quotidien. Organisation, gestion administrative, vous gérez tout de A à Z en toute indépendance.

Pour retrouver le contact avec le patient

Beaucoup de membre du personnel hospitalier en général, se plaignent de perdre petit à petit le contact avec les patients, en raison de la surcharge de travail, et de la baisse des moyens alloués aux soins. Un de nos témoins, raconte qu’il lui est même arrivé d’être chronométré pendant un soin, ne laissant que peu de place à une parole gentille, une oreille attentive et à un minimum de dialogue avec le patient. Ainsi, cette volonté de contact humain peut être une réelle motivation pour se lancer dans le libéral, et retrouver l’essence même du métier d’infirmier.

Pour effectuer des soins plus diversifiés

Certaines IDEL se sont lancées dans le libéral pour trouver une forme de diversité dans leur métier. En effet, en fonction de l’organisation de l’établissement de santé du poste d’origine, les soins peuvent être assez routiniers. Le libéral permet parfois d’effectuer des soins plus variés au fil des patients et de leurs pathologies.

Pour ne pas avoir un salaire fixe

Le libéral permet aussi de ne pas avoir un salaire fixe, avec tout ce que cela comprend comme avantages, mais aussi comme inconvénients. Certaines se lancent dans le libéral avec la volonté de ne pas avoir un salaire plafonné, et d’être rémunérées en fonction du soin effectué. Cependant, cette rémunération variable peut ne pas convenir à tout le monde, et il est nécessaire avant de se lancer, de se poser les bonnes questions sur vos motivations réelles.

Quelle que soit la raison, vous êtes nombreuses à avoir franchi le pas, et à en être sortie grandie et accomplie !

Voici en vidéo le témoignage de certains IDEL qui se sont lancés dans le libéral.

Et vous, voyez-vous d’autres raisons qui vous ont ou qui pourraient vous conduire au libéral ? N’hésitez pas à partager vos impressions : votre témoignage est précieux pour les futures installées !

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
emy27 Juliette_CBA Anna.A1 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
emy27
Invité
emy27

Bonjour,IDE depuis 10 ans en chirurgie à l’hôpital public,je souhaite (déjà depuis un moment)m’installer en tant qu’IDEL et commencer donc par des remplacements.Et bien sûr beaucoup de questions se posent.Est-il possible dans un 1er temps de cumuler la fonction hospitalière avec un temps partiel et les remplacements?Peut-on s’installer seule ou bien faut il faire une collaboration?merci de l’aide apporter par vos réponses!

Juliette_CBA
Invité
Juliette_CBA

Bonjour Emy27,

Vous pouvez tout à fait cumuler remplacements en libéral et votre poste à l’hôpital, sous certaines conditions : votre temps en libéral ne doit pas excéder 50% de votre temps de travail total, vous devez obtenir la permission de votre direction, vos remplacements ne doivent pas empiéter sur la bonne exécution de votre travail à l’hôpital… Vous trouverez plus d’infos sur notre article dédié : https://laruche.cbainfo.fr/installation-infirmiere-liberale/mode-exercice-idel/remplacement-activite-hospitaliere/

Vous pouvez aussi bien vous installer seule que démarrer une collaboration. Toutefois, démarrer en collaboration peut être beaucoup plus simple ! La encore notre article pourra vous aiguiller : https://laruche.cbainfo.fr/installation-infirmiere-liberale/mode-exercice-idel/comment-debuter-liberal-titulaire-collaborateur-remplacant/

Bonne lecture 🙂

Anna.A1
Invité
Anna.A1

Une chose est sure, on ne reste pas lib?rale par hasard, c’est vraiment un choix et quand on commence on se rend compte très rapidement si on est faite pour ça ou pas -)
bon courage à celles et ceux qui se lancent, ce n’est pas facile tous les jours mais il y a aussi beaucoup de choses passionnantes à découvrir.