Comment remplir ma mallette d’IDEL ?

equipement-idel-premiere-tournee-mallette

Ça y est ! Vous allez bientôt réaliser votre première tournée de soin ! Voici de quoi vous équiper et remplir votre super mallette !

Mon premier équipement d’IDEL : la mallette

La mallette d’infirmière libérale est indispensable à votre installation, elle sera en tissu généralement (légère, pratique, jolie) et obligatoirement multi-poches pour y caser tout le petit matériel selon votre organisation personnelle. Pour Maya, par exemple : « sur le dessus, quelques tubes de labo de réserve ; au centre, les aiguilles, seringues, tampons alcoolisés ; devant les stylos, lecteur de carte vitale, lampe-stylo, cartes ; derrière les papiers ! »

Petite astuce d’infirmier-bricoleur : « Glissée à l’intérieur, j’ai une valisette à vis achetée en magasin de bricolage, qui fait la largeur de ma mallette. Ça me sert pour les injectables et prélèvements. »

Les consommables à caser dans la mallette d’infirmier libéral

Elle va contenir vos outils de travail : seringues 5 /10 /20, aiguilles IM / IV / SC, sparadrap, carrés de coton, alcool, garrot, boite à aiguilles, ciseaux, pince ôte-agrafes… On vous détaille tout sur cet article sur le matériel indispensable pour débuter.

Le matériel médical de l’infirmier libéral

Pour votre tournée d’infirmier libéral, faut-il forcément investir dans du matériel médical, et si oui lequel ? Petit inventaire pour débutant IDEL.

  • Tensiomètre : indispensable ! On vous conseille plutôt un modèle électronique pour poignet : léger et peu encombrant.
  • Glucomètre… les avis sont partagés. Tout le monde s’accorde à dire que les diabétiques que vous suivez sont eux-mêmes équipés donc pas la peine d’avoir le vôtre. Mais pour certains, c’est un investissement indispensable en cas de malaise ou suspicion, on peut rapidement faire un petit contrôle et hop on est fixé. Pour d’autres, c’est un investissement à perte, car il ne sert qu’un fois par an et que quand ce cas rare de doute se produit… soit les piles sont mortes tellement on s’en sert peu, soit les bandelettes sont périmées.

Petite astuce d’infirmière maline : en formation avec les labos, il est souvent possible d’en récupérer en cadeau.

  • Saturomètre, utile selon la patientèle. Pour ceux qui vont suivre des patients souffrant d’insuffisance respiratoire, c’est bien utile.
  • Thermomètre… oui, mais lequel ? Le thermomètre infrarouge, sans contact, semble remporter votre adhésion plus hygiénique et fiable que certains auriculaires.

Il ne vous reste plus qu’à faire vos achats. Et si vous pouvez bien sûr rechercher le matériel sur Internet, n’oubliez pas de passer dans les pharmacies. Ce n’est parfois pas plus cher. C’est l’opportunité de vous faire connaître. Les pharmaciens sont d’excellents relais pour toucher votre patientèle. Être client chez eux est le meilleur moyen de créer du lien. 😊

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
  S’abonner  
Notifier de