Xérose et prurit, quels gestes à adopter ? La Roche Posay

Xérose et prurit quels gestes à adopter - La Roche Posay

Les problèmes dermatologiques sont de plus en plus fréquents avec le vieillissement de la population et peuvent fortement impacter la qualité de vie de vos patients (surtout les plus âgés).

En tant qu’infirmière libérale, vous êtes donc en première ligne puisque vous pouvez identifier, dès les premières apparitions, les problèmes dermatologiques de votre patient en intervenant au sein même de son domicile.

La xérose cutanée

La xérose cutanée correspond à une sécheresse de la peau secondaire à une déshydratation de sa couche la plus superficielle. 

  • Elle est due à une baisse de la teneur en eau de l’épiderme (couche la plus superficielle de la peau).
  • Elle se manifeste par une peau rugueuse, un érythème et/ou un prurit.
  • Elle est plus fréquente chez les patients atopiques et chez les personnes âgées.
  • Elle est favorisée par des facteurs extérieurs (froid, chaleur, vent).

La prise en charge de la xérose cutanée

Le traitement de la xérose cutanée est indispensable dans toute prise en charge dermatologique et repose sur le tryptique :

  • Produits lavants doux sans savon ni parfum ;
  • application quotidienne de baumes ou laits émollients ;
  • éviction des produits irritants ou parfumés.
Traitement curatif
  • Émollients une à deux fois par jour sur tout le corps ;
  • Choisir des produits non parfumés ;
  • Baume ou pour les peaux très sèches ;


Traitement préventif

  • Produit lavant sans savon ni parfum (type huile lavante ou syndet)
  • Éviter les douches très chaudes
  • Éviter tous les produits parfumés et/ou irritants

Le prurit

Le prurit correspond à une sensation subjective, médiée par des nerfs spécifiques, et variable selon les individus.

 

Le prurit a de multiples causes dont les maladies dermatologiques inflammatoires (eczéma, psoriasis, prurigo…), infectieuses (varicelle, impétigo…) ou auto-immunes (dermatoses bulleuses type pemphigoïde). 

En cas de prurit diffus sans lésion dermatologique spécifique il faut évoquer une cause non dermatologique (insuffisance rénale, diabète déséquilibré, hypothyroidie, carence en fer, hémopathie…). 

Le prurit peut être induit par des facteurs externes comme l’exposition à des agents irritants ou parfumés, particulièrement chez les personnes âgées ou atopiques. Enfin, les causes allergiques au prurit sont rares (eczéma de contact et toxidermie).

Xérose et prurit sont étroitement liés puisque la xérose cutanée induit ou aggrave un prurit préexistant et que le prurit crée une inflammation cutanée qui favorise la chronicité de la xérose.

La prise en charge du prurit

Pour la prise en charge du prurit, il est nécessaire de traiter systématiquement une xérose cutanée associée et de proposer si possible un traitement adapté à l’étiologie.

 

Traitement spécifique de la dermatose sous-jacente

  • Dermocorticoïdes pour eczéma/psoriasis ou
    dermatose bulleuse
  • Traitement anti-infectieux si besoin

A visée symptomatique :

  • Antihistaminiques anti-H1 type cetirizine
  • Antiépileptiques (neurontin, lyrica)
  • Sprays anti-prurit

Pour en savoir plus, découvrez la conférence en ligne « Xéroses et prurits, quels gestes à adopter ? » présentée par le Dr Amelie Dutheil, dermatologue : voir le replay.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Commentaires
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x