Rechercher

Les soins infirmiers pratiqués à domicile par l’IDEL

Les soins infirmiers pratiqués à domicile par l’IDEL

Le principal rôle d’une infirmière libérale est de prodiguer des soins infirmiers au domicile de ses patients. Cancers, maladies respiratoires, diabètes, mucoviscidose, handicap… elle prend en charge diverses pathologies. 🔎 Mais alors, quels soins à domicile pratique-t-elle quotidiennement ? Quels sont les soins courants ? Les soins infirmiers spécifiques ? 💡 On vous récapitule tout dans cet article.

Sommaire

Le rôle de l’IDEL dans les soins infirmiers à domicile

L’infirmière libérale est avant tout une infirmière diplômée d’état, qui a déjà pratiqué, pendant au moins 2 ans, en hôpital ou établissement de soins. Elle est donc capable d’effectuer les mêmes soins qu’une infirmière titulaire. C’est cependant dans la manière dont les soins sont attribués que la différence entre l’hôpital et le libéral s’effectue.

Selon le Code de Santé Publique, l’IDEL effectue des soins relevant de son rôle propre, mais doit aussi pouvoir poser un diagnostic infirmier, ou encore participer au dépistage, à la prévention, et à l’éducation à la Santé.

Les soins peuvent être dispensés sur prescription médicale ou en présence d’un médecin prescripteur. Le rôle de l’infirmière libérale dans les soins infirmiers à domicile est donc pluridisciplinaire de façon à prendre en charge le patient dans sa globalité. Par ailleurs, il est important de pointer le rôle de pilier de l’IDEL dans la coordination des soins médicaux, et notamment avec les autres professionnels de santé.

Les types de soins en libéral

On distingue 3 catégories de soins :

  1. Les soins courants : les injections, pansements, prélèvements sanguins, perfusions, lavage…
  2. Les soins spécifiques : utilisation de cathéters pour les prélèvements et injections, prise en charge à domicile de patients diabétiques…
  3. Les soins infirmiers à domicile : la surveillance, la mise en place d’une aide et d’une prise en charge personnalisée…

Tous ces actes sont répertoriés dans la Nomenclature Générale des Actes Professionnels infirmiers (NGAP).

La diversité des soins infirmiers à domicile

Selon le type de patientèle que votre cabinet prend en charge, les régions, le cabinet, les types de soins peuvent extrêmement varier.

Ainsi, certains cabinets ne pratiquent aucun soin de type nursing, alors que pour d’autres, cela constitue le cœur de l’activité. Ainsi, lorsque vous projetez de vous installer, ou de rejoindre un cabinet, n’hésitez pas à vous renseigner sur les soins pratiqués principalement dans ce secteur.

Certains soins dépendent de la saisonnalité. La vaccination contre la grippe, par exemple, intervient essentiellement pendant la campagne de vaccination.

De plus, le type de soins étant dépendant des patients qui vous contactent, vous serez probablement amenées à réaliser des soins variés. C’est cette diversité qui fait la richesse du métier d’infirmière libérale, et qui ne se retrouve pas forcément en milieu hospitalier.

Les soins infirmiers d’hygiène et de confort

Au quotidien, une IDEL peut intervenir au domicile de son patient pour l’aider aux soins d’hygiène et de confort. Parmi ces soins, on retrouve l’aide à la toilette et à l’habillage, la pose et le retrait des bas de contention, les levers et couchers, les changements de position, les sondes urinaires… 

Les soins infirmiers à domicile

Les pansements et soins infirmiers de plaie

La prise en charge de plaies chroniques ou aiguës fait partie intégrante des soins infirmiers que doit pratiquer une infirmière libérale. Elle doit évaluer la plaie et appliquer le bon pansement correspondant au type de la plaie et à la phase de cicatrisation. Elle change le pansement, surveille la plaie, la nettoie et met en place de nouveaux pansements si besoin. Elle a l’autorisation de prescription pour les dispositifs médicaux nécessaires à leur réalisation. 

Les injections

Parmi les soins infirmiers, on retrouve également l’administration des injections médicamenteuses intraveineuses, sous-cutanées ou intramusculaires. Ce mode d’administration dépendra de la prescription médicale : IV, IM ou SC. Parmi les injections, on retrouve par exemple les injections d’insuline pour les patients diabétiques.

L’infirmière libérale peut aussi administrer les vaccins tels que les vaccins contre la grippe saisonnière et les vaccins contre le Covid-19.

La distribution des médicaments

Outre les injections, l’infirmière libérale distribue aussi des médicaments prescrits par le médecin et surveillent la prise orale en respectant la dose prescrite. Elle prend en charge la réfection des piluliers et la gestion des stocks thérapeutiques.

Elle peut par ailleurs administrer des médicaments sous d’autres formes (insulinothérapie et surveillance glycémique pour les patients diabétiques, traitements aérosols). 

Les prélèvements

Les prélèvements sanguins, urinaires, bactériologiques et cytologiques peuvent être effectués par l’infirmière libérale directement au domicile du patient. Cela lui évite de se déplacer en laboratoire d’analyse médicale. À domicile, les prélèvements répondent aux mêmes règles d’hygiène et de sécurité. L’infirmière libérale doit aussi respecter des règles de traçabilité avec des étiquettes comprenant un code-barres unique et le nom et prénom du patient.

L’ablation de fils, agrafes et dispositifs chirurgicaux

Mis en place par le médecin à l’hôpital à la suite d’une chirurgie, l’ablation est un acte infirmier pris en charge par l’IDEL. C’est elle qui va retirer les fils, agrafes ou dispositifs chirurgicaux au domicile du patient en respectant le jour spécifié sur l’ordonnance. Il s’agit d’un acte à réaliser dans des conditions stériles avec un matériel médical spécifique (sets d’ablation de fils).

Les soins infirmiers palliatifs

Les soins palliatifs font partie du quotidien d’une infirmière libérale ! Ils regroupent les soins infirmiers délivrés à un patient atteint d’une maladie grave, évolutive ou terminale, dans le but de soulager sa douleur physique et ses symptômes. Ils interviennent dans le cadre d’une HAD (Hospitalisations à Domicile). Pour en savoir plus, découvrez notre article La Ruche : 🔎 La collaboration des IDEL avec les structures de santé partie 1 : les HAD

La chimiothérapie

Toujours dans le cadre d’une hospitalisation à domicile (HAD) ou suite à une organisation mise en œuvre avec le médecin prescripteur, l’infirmière libérale peut assurer la prise en charge d’une chimiothérapie à domicile. Elle assurera la pose et la surveillance de la chimiothérapie. D’ailleurs, dans le cadre d’une chimiothérapie, l’infirmière libérale assure aussi les soins de nursing (soins d’hygiène et de confort) que nous vous parlions un peu plus haut. Elle administre également les traitements associés et assure la surveillance de l’état général du patient.

La pose et la surveillance d’une perfusion

Sur prescription médicale, l’infirmière libérale peut prendre en charge la pose et la surveillance d’une perfusion à domicile. Une séance de perfusion par l’IDEL comprend la préparation, la pose, la surveillance, le retrait et la mise en place d’un pansement. 

La prévention et la surveillance

Prévention d’escarres, surveillance des paramètres vitaux, surveillance des personnes diabétiques, surveillance post-opératoires… L’infirmière libérale a un rôle clé dans la prévention et la surveillance. Elle doit aussi s’assurer qu’aucune erreur n’a été commise dans la prise du traitement, vérifier les ordonnances et leurs cohérences, surveiller les effets secondaires des médicaments… Au détour des actes, ce rôle de prévention et de surveillance est essentiel.

Pour assurer une meilleure traçabilité des soins et de l’état du patient, l’infirmière libérale doit quotidiennement retracer son suivi de A à Z dans un dossier de soins infirmiers. Et grâce au dossier de soins infirmiers disponible sur agathe YOU, l’infirmière peut évaluer, poser des diagnostics et optimiser la prise en charge du patient.

L’environnement des soins infirmiers à domicile

Contrairement au milieu hospitalier, où la propreté est maximale, vous êtes confrontées en libéral à exercer au domicile du patient dans des conditions bien lointaines de ce que vous avez pu connaitre. Patients incapables d’assurer l’entretien de leur lieu de vie, nombreuses sont les infirmières libérales à nous faire part des conditions de vie parfois insalubres des patients qu’elles côtoient. Vous devrez vous adapter à ces lieux d’exercice, parfois sales, dans lesquels vous n’aurez pas toujours beaucoup de place pour réaliser les soins, et ainsi assurer le bon suivi du patient.

Et vous, quels soins infirmiers rencontrez-vous le plus ? N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences de soins à domicile et vos conseils !

-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Commentaires
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Paroldo
Paroldo
1 mois

La fille d’une patiente grabataire reproche de ne pas mettre suffisamment sa maman sa maman sur la chaise garde robe. Cette patiente est lourde. De plus la réfection du lit est elle incluse dans nos obligations et ne pas donner la douche alors qu’il y a une baignoire : est ce légitime. Merci de vos réponses

WENCESLAS Freddy
WENCESLAS Freddy
1 année

Je suis très passionné de cette profession infirmière afin de la faire valoriser et la défendre en tant qu’infirmier. Car souvent d’autres corps médicaux ont tendance à mépriser cette profession infirmière et ils oublient que nous qui sommes au chevet du lit de patients et nous avons la lourde responsabilité dans le domaine de la santé.