Remplaçants d’infirmières libérales : à vos CV !

conseils-idel-remplaçants-cv-infirmiers-libéraux

De nos jours, nous savons que plus de la moitié des infirmières libérales pratiquent le remplacement, surtout pendant les vacances ! Cette période arrivant à grands pas, c’est l’occasion pour les remplaçants d’IDEL de faire leur CV !

Qui dit opportunité de remplacement dit… CV ! En tant que remplaçant, vous ne savez pas comment bien rédiger votre CV ? Vous avez un doute sur la présentation de votre parcours professionnel ? Ne vous inquiétez pas : on vous donne quelques conseils pour un CV en béton !

Qu’est-ce qu’un CV efficace pour un infirmier libéral ?

Un CV est un document qui dresse le bilan de vos compétences et de votre expérience professionnelle (mais pas que !). Il doit être élaboré comme un outil de communication avec des arguments efficaces et convaincants pour « vendre » votre profil.

Le CV sert à se démarquer

Avant même de saisir votre ordinateur, vous, remplaçant,  devez vous poser ces questions fondamentales : « Qu’est-ce que je veux ? Quels types de soins suis-je capable de procurer aux patients ? ». En effet, il est important que vous ayez une vision bien claire et précise de ce que vous recherchez : en faisant cela, vous aurez une idée des éléments que vous pourrez mettre en avant dans votre CV.

A partir de ce moment-là, deux options s’offrent à vous :

  • Soit vous menez des recherches sur Internet pour trouver un (ou plusieurs) modèle(s) de CV qui reflète(nt) votre personnalité. Il existe plusieurs sites qui en proposent comme CVWizard, CV Designr, Canva, Modèle-CV, et bien d’autres encore.
  • Soit vous faites vous-même votre CV, ce qui vous demandera plus de temps.

conseils-idel-remplaçants-cv-infirmiers-libéraux

Je multiplie mes chances

Avec un titre optimisé

Pour commencer, laissez un espace pour y inclure votre photo. N’oubliez pas de titrer votre CV !

Egalement, juste en dessous et dans un petit encadré, indiquez vos disponibilités, la date à partir de laquelle vous souhaitez débuter ainsi que votre région. Ces premiers mots peuvent constituer d’ores et déjà des mots-clés.

Exemple :

Infirmier en recherche de cabinet pour remplacement

De février à août 2019 sur Strasbourg et alentours

Mes coordonnées

Après le titre, vos coordonnées, c’est le plus important ! Ne faites aucune faute de frappe sur vos coordonnées (numéro de téléphone professionnel ou email). Ça serait quand même bête de manquer une opportunité de remplacement de cette manière !

Mes formations

Ensuite, consacrez-vous à la rubrique « Formations » de votre CV. Il s’agit ici d’indiquer vos différentes études et l’année d’obtention de vos diplômes (du plus récent au plus ancien). Si vous vous êtes spécialisée pendant ces années-là, n’hésitez pas à le mentionner dans cette catégorie : ce petit plus peut vous différencier !

Mon parcours

Ça y est ! Vous avez fini avec cette première partie. Penchons-nous maintenant sur les fameuses expériences professionnelles ! Pour chaque poste occupé, précisez les missions que vous avez réalisées avec concision  : sous forme de liste à puces. Pour aider le recruteur à vous cerner, incorporez des données chiffrées de vos actions, exemple : « Infirmière coordinatrice au SAMU » ou encore « Cadre de santé d’un service de cardiologie ». 

Exemple de CV Infirmier chez CVWizard.

Mes compétences

Puis, attaquez-vous à vos « Compétences » : ici, il suffit de mettre en avant pas plus de 5 compétences. Exemple : « Habitude de travailler avec les nourrissons » ou encore « Bonne connaissance de la prise en charge des soins palliatifs ». Par ailleurs, préciser vos capacités linguistiques peut toujours être bénéfique. Ainsi, sélectionner les langues dans lesquelles vous êtes capables de vous exprimer en écrivant par exemple : « Anglais – Courant niveau C2 ».

Mes centres d’intérêt

Concernant vos centres d’intérêt, écrire simplement « voyages » ou « cuisine » ne vous emmènera pas bien loin : privilégiez plutôt des formules comme « séjour linguistique de 3 semaines en Angleterre ». Cette catégorie de votre CV sert en réalité de prétexte à la conversation lors de votre entretien, alors assurez vous de ne pas mettre une passion bidon, on pourrait vous poser des questions dessus ! 😉

Ce que j’évite dans mon CV d’infirmière remplaçante

Vous vous en doutez, il y a des (petits) détails qui peuvent faire atterrir rapidement votre CV à la poubelle… C’est pourquoi il est important de ne rien omettre et d’être particulièrement perfectionniste sur les points suivants.

cv-remplaçant-idel-conseils-modeles

  • Vous voulez montrer de quoi vous êtes capable et, parfois, vous en dites trop ! N’oubliez pas que TOUT doit tenir sur un seul recto, n’écrivez pas un roman.
  • Pensez aux lecteurs de votre CV et à leurs possibles problèmes de vue en utilisant une seule police de taille 12 voire 10 au minimum. Vous pouvez aussi guider leur lecture en mettant en gras les mots importants.
  • Dans la même lancée, essayez de vous limiter à trois couleurs de police maximum.
  • Dans la plupart des CV, on peut voir des « jauges de maîtrise des compétences » sous forme d’étoile ou de niveaux. Pour estimer votre niveau de compétence sur un domaine, mieux vaut vous en tenir à des certificats d’aptitude comme le permis B, le brevet des premiers secours, ou encore un test de langues qui vous donne un niveau officiel type B1, C1, etc.
  • Enfin, mettre une photo de vous en maillot de bain à la plage en mode vacances sur votre CV n’est pas du tout recommandé : en effet, il s’agit de montrer votre professionnalisme et de faire bonne impression dès que l’occasion se présente. Ainsi,  prenez-vous en photo (ou demandez à un ami) sur un fond uni clair, dans une tenue correcte et sérieuse (avec un petit sourire quand même !).
  • Si vous vous apercevez qu’il y a une période au cours de laquelle vous étiez inactifs, posez-vous cette question : « Qu’est-ce que j’ai fait pendant 3 mois / 2 ans ? ». Si vous avez fait de l’humanitaire ou vécu une expérience associative, eh bien c’est le moment de le mentionner. A l’inverse, votre recruteur pourrait croire que vous n’êtes qu’une paresseuse !
  • On évite aussi les adresses mail loufoques et pas professionnelles du tout comme « fleur.duprintemps84@gmail.com ». Prenez juste deux secondes pour en créer une nouvelle.
  • Bien entendu, les fautes d’orthographe sont à bannir donc faites-vous relire par un collègue ou un ami à tout prix !
  • Pour finir, nombreux sont les remplaçants qui ne mettent pas à jour leur CV par flemme ou tout simplement par oubli : faites-le, cela fera la différence !

Et vous, en tant que remplaçant(e) d’IDEL, quels sont vos conseils pour un CV au top ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
  S’abonner  
Notifier de