Tout savoir sur la téléconsultation et le télésoin infirmier

Téléconsultation IDEL

Télésoin infirmier, téléconsultation à domicile, télésuivi, téléexpertise… ces nouvelles pratiques se sont développées à vitesse grand V ces dernières années avec l’essor de la technologie et des changements dans les politiques de santé. La pandémie de COVID-19 a également accéléré cette tendance, en encourageant les professionnels de santé dont les IDEL à adopter de nouvelles pratiques pour limiter les risques de transmission du virus. Mais alors, quels sont les avantages de pratiquer le télésoin et la téléconsultation en tant qu’infirmière libérale ? Quelles aides existe-t-il pour les pratiquer  ? Quelle est la rémunération des actes en télésoin ? Et la rémunération pour l’accompagnement à la téléconsultation ? Comment s’équiper pour faire de la téléconsultation et du télésoin en toute simplicité ? Décryptage !

Sommaire

Le recours à la télémédecine

La pandémie de Covid-19 a fortement accéléré le développement de la téléconsultation et du télésoin en imposant des restrictions sur les déplacements et les contacts physiques. Pour limiter la propagation du virus, les gouvernements ont encouragé les professionnels de santé à recourir à la téléconsultation pour les consultations non urgentes, afin de réduire les risques de transmission du virus.

 

De nombreux praticiens ont ainsi commencé à utiliser la téléconsultation et le télésoin pour proposer des consultations et soins à distance à leurs patients. Les avantages étant multiples : limite des risques de contamination, réduction des coûts liés aux déplacements et amélioration de l’accès aux soins pour les personnes vivant dans des zones éloignées ou ayant des difficultés à se déplacer.

 

La pandémie de Covid-19 a également incité les gouvernements à développer des politiques et des réglementations pour soutenir l’utilisation du télésoin. En France, des remboursements spécifiques ont été mis en place pour encourager les professionnels de santé à offrir des consultations à distance, et des programmes de formation ont été proposés pour aider les praticiens à adopter cette nouvelle méthode de consultation.

La télémédecine, vous en faites déjà en tant qu'IDEL !

Quelques exemples :

  • Vous arrivez chez un patient et constatez un état qui nécessite l’avis d’un médecin (une urgence, l’évolution d’une plaie…) ;
  • Vous appelez (sans être rémunérée…) le médecin traitant de votre patient pour la prescription de médicaments ou le renouvellement d’une ordonnance ;
  • Un médecin vous sollicite pour l’assister dans son examen médical d’un patient non autonome à distance (pour établir un diagnostic, dans le cadre d’un suivi post-thérapeutique…) ;
  • Vous surveillez l’évolution de l’état de santé d’un patient Covid-19 avec un appel plutôt qu’une visite.

L'accompagnement à la téléconsultation

C'est quoi la téléconsultation ?

La téléconsultation est une forme de consultation médicale à distance, qui permet aux patients de consulter un professionnel de santé via une vidéoconférence, un appel téléphonique ou une messagerie instantanée.

 

Pendant une téléconsultation, le professionnel de santé peut poser des questions sur les symptômes du patient, examiner les résultats des tests ou des images médicales, et fournir un diagnostic et un traitement approprié. Cette méthode permet de consulter un professionnel de santé sans se déplacer physiquement dans un cabinet médical ou un hôpital, ce qui peut être particulièrement utile pour les personnes ayant des difficultés à se déplacer, les personnes vivant dans des zones éloignées ou les personnes atteintes de maladies chroniques nécessitant un suivi régulier.

En quoi consiste l'accompagnement à la téléconsultation ?

En tant qu’infirmière libérale, vous pouvez assister votre patient lors d’une téléconsultation réalisée à la demande d’un médecin ou d’une sage-femme. Cet accompagnement va permettre de réaliser un examen clinique à distance et d’aider votre patient dans la bonne compréhension de sa prise en charge.

Comment pratiquer cet acte d'accompagnement ?

Voici les étapes à suivre pour l’accompagnement à la téléconsultation d’un patient :

  1. Vous expliquez à votre patient comment va se dérouler la téléconsultation, quels seront les soins à fournir et comment ils se dérouleront à distance au domicile
  2. Vous vérifiez que les médicaments de votre patient ou les documents nécessaires sont à votre portée de main pour la téléconsultation.
  3. Vous invitez le médecin à rejoindre la visio en lui envoyant un lien direct via votre outil dédié à la télésanté (My Infi Live par exemple que nous vous présentons un peu plus bas).
  4. Vous suivez les instructions du médecin, comme prendre la tension artérielle, la température, ou effectuer des soins spécifiques.
  5. Vous vous assurez de prendre des notes pour documenter tous les soins qui ont été effectués dans votre compte-rendu !

Comment est rémunérée la téléconsultation ?

L’accompagnement à la téléconsultation est rémunérée selon les modalités suivantes :

  • l’acte est réalisé lors d’un soin infirmier déjà prévu : TLS – acte à 10 € ;
  • l’acte est réalisé isolément dans un lieu dédié aux téléconsultations : TLL – acte à 12 € ;
  • l’acte est organisé de manière spécifique à domicile : TLD – acte à 15 €.

Les actes infirmiers en télésoin

C'est quoi le télésoin ?

Le télésoin est une pratique de soins de santé à distance qui utilise des technologies de l’information et de la communication telles que la vidéoconférence, la messagerie instantanée ou le téléphone pour permettre aux professionnels de santé de communiquer avec leurs patients à distance. Cette méthode permet aux patients de bénéficier de soins sans avoir à se déplacer.

 

En tant qu’infirmière libérale, vous avez la possibilité de réaliser 4 actes à distance :

  • la séance de surveillance clinique et de prévention après une hospitalisation pour épisode de décompensation d’une insuffisance cardiaque ou d’exacerbation d’une bronchopathie chronique obstructive (BPCO) ;
  • l’acte d’accompagnement à la prise médicamenteuse ;
  • l’acte de surveillance et d’observation d’un patient traité par insuline (article 5 bis) ;
  • l’acte de suivi d’un pansement à distance.

Quelles sont les conditions pour des actes en télésoin ?

Pour réaliser un acte de télésoin (acte à distance), vous devez respecter les conditions ci-dessous :

  • votre patient a déjà bénéficié d’au moins un acte ou un bilan en présentiel avec vous ou avec l’un de vos collègues du même cabinet infirmier dans les 12 mois précédant le télésoin.
  • vous avez au préalable informé votre patient des conditions de réalisation.
  • vous avez eu le consentement de votre patient, qu’il peut retirer à tout moment. 
Vous pouvez suivre un patient par des actes en présentiel et des actes en télésoin au regard de ces besoins et de votre appréciation. En sachant que vous ne pouvez réaliser au maximum que 20 % de votre activité à distance !

Comment réaliser des actes en télésoin ?

Les actes à distance doivent obligatoirement être réalisés par vidéotransmission dans des conditions garantissant à la fois la confidentialité des échanges et la sécurisation des données transmises. Tout comme pour l’accompagnement à la téléconsultation, le télésoin doit faire l’objet d’un compte rendu. Pour assurer la traçabilité, vous devrez ensuite archiver ce compte-rendu dans votre dossier patient.

Comment facturer des actes en télésoin ?

Pour facturer des actes en télésoin, vous devez :

  • utiliser le code acte spécifique TMI (valeur = lettre-clé AMI) ;
  • utiliser le mode SESAM sans Vitale puisqu’il n’est pas possible de lire à distance la carte Vitale du patient OU facturer en mode SESAM dégradé.
Les actes réalisés en télésoin peuvent se cumuler avec les majorations et compléments de nuit, dimanche, jours fériés ainsi que les majorations jeunes enfants (MIE) et la majoration d’acte unique (MAU).

 

Pour les actes en série à distance et en présentiel : 

  • si le dernier acte facturé est réalisé à distance, vous pouvez facturer l’ensemble de la série d’actes en mode SESAM sans Vitale ou en mode dégradé.
  • si le dernier acte est réalisé en présentiel, vous ne pouvez pas facturer l’ensemble de la série d’actes en une seule fois. Vous devez facturer les actes en présentiel en mode SESAM-Vitale, et les actes à distance (télésoin) en mode SESAM sans Vitale ou en mode dégradé.

L'outil dédié à la téléconsultation et au télésoin

Que ce soit pour accompagner un patient à la téléconsultation ou pour réaliser des actes en télésoin, vous aurez besoin d’un outil dédié à la télémédecine ! C’est le cas du logiciel infirmier agathe YOU avec l’option My Infi Live dédiée à la téléconsultation et au télésoin infirmier !

 

Les + de My Infi Live :

  • Aucun équipement à prévoir pour le médecin et le patient : ils reçoivent un lien par mail ou sms pour rejoindre la visio.
  • Des fonctionnalités complètes : échange de documents (ordonnance, photo de plaie, carte Vitale…) et compte-rendu de consultation accessible aussi par le médecin.
  • Facturation de l’acte en direct via votre appli (avenant 9 : nouvel acte de suivi à distance pour le télésoin intégré dans agathe YOU).
  • Echange et partage des données médicales sécurisées.
  • Traçabilité des soins.
  • Accompagnement et assistance en cas de besoin.

L'aide à l’équipement de vidéotransmission

Et bonne nouvelle, pour soutenir le développement de la télémédecine, le forfait d’aide à la modernisation et informatisation du cabinet professionnel comprend aussi un indicateur vous permettant de bénéficier de 

  • 350 € pour l’équipement vidéotransmission ;
  • 175 € pour des appareils médicaux connectés. 

Avec agathe YOU, vous pourrez donc bénéficier de cette aide supplémentaire !

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Commentaires
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x