Les règles du Tiers-Payant (TP)

Les règles du Tiers-Payant (TP)

Dans quels cas peut-on pratiquer le Tiers-Payant ? Est-ce obligatoire ? Comment l’obtenir ?… Vos réponses se trouvent dans cet article !

Comment fonctionne le Tiers-Payant ?

Lorsque vos patients peuvent bénéficier du Tiers-Payant (TP), ils sont dispensés de vous régler vos honoraires. Ce sont donc les caisses qui vous paient à la place de vos patients.
Le TP peut être pratiqué :
  • soit sur la part Assurance Maladie (AMO) à 60% + part complémentaire Mutuelle (AMC) à 40% (TP intégral).
  • soit sur la part Assurance Maladie (AMO) à 60%.
Par exemple, si un de vos patients doit vous régler 100 € et que vous pratiquez le Tiers-Payant intégral, vous recevrez donc 60 € de la caisse d’Assurance Maladie et 40 € de la mutuelle de votre patient.

Comment être réglé par les Caisses ?

Pour que la part obligatoire vous soit réglée, vous devez envoyer une feuille de soins attestant de vos prestations auprès de l’Assurance Maladie.
Afin que les mutuelles procèdent à leur tour au paiement de la part complémentaire (40%), vous devez signer une convention avec chaque groupe mutualiste et leur transmettre un RIB.
Pour faciliter le règlement du TP, utilisez un logiciel métier. Pour plus d’informations, reportez-vous à notre dernier paragraphe.

Dans quelles circonstances le Tiers-Payant s’applique ?

Le Tiers-Payant s’applique obligatoirement dans les cas suivants :

  • Les patients bénéficiaires de la CMU (Couverture Maladie Universelle).
  • Les patients bénéficiaires de l’AME (Aide Médicale de l’Etat).
  • Les patients bénéficiaires de l’ACS (Aide pour une Complémentaire Santé).
  • Les patients victimes d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle.

Vous pouvez également pratiquer le Tiers-Payant (sur la part obligatoire) à un patient dans une situation sociale particulière.

Attention depuis juillet 2016, le Tiers-Payant est applicable à tous les patients couverts à 100% par la sécurité sociale.

Peut-on refuser le Tiers-Payant ?

Le TP, hormis les 4 situations décrites ci-dessus, n’est pas obligatoire. Selon la Convention, « En dehors des cas de dispenses d’avance des frais légales (aide médicale d’Etat, CMU, AT…), l’infirmière libérale peut accepter, dans des cas exceptionnels justifiés par des situations sociales particulières, le paiement différé de ses honoraires. »
Le patient vous paie donc directement les soins et se fait ensuite rembourser par la Sécurité Sociale et sa Mutuelle (s’il en a une).

Les procédures pour appliquer le Tiers-Payant ?

Tout patient bénéficiaire du Tiers-Payant doit vous présenter sa carte Vitale, mise à jour, et son attestation CMU, attestation AME, « feuille d’accident du travail ou maladie professionnelle », attestation tiers-payant social (ACS) délivrée par la Sécurité Sociale, attestation mutuelle (suivant les cas)

Ensuite, vous devez indiquer les éléments suivants sur votre feuille de soins :

  • Si le patient bénéficie de l’avance des frais  pour la part obligatoire (Assurance Maladie) uniquement, cochez la case « L’assuré n’a pas payé la part obligatoire ».
  • Si le patient bénéficie de l’intégralité du TP, part obligatoire + part complémentaire, cochez obligatoirement les 2 cases « L’assuré n’a pas payé la part obligatoire » et « L’assuré n’a pas payé la part complémentaire » pour obtenir le versement intégral de vos honoraires.
  • Pour les patients victimes d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle, n’oubliez pas aussi :
    • de cocher la case « AT/MP » si les actes réalisés sont liés à l’accident ou à la maladie (se référer à la prescription médicale »).
    • la date de l’accident du travail ou de la maladie professionnelle.

Peut-on pratiquer un dépassement d’honoraires pour un patient bénéficiant du Tiers-Payant ?

Comme pour tout patient (bénéficiant du TP ou pas), vous pouvez pratiquer un dépassement d’honoraires, dans les 2 situations suivantes :

  • circonstances exceptionnelles de temps ou de lieu dues à une exigence particulière du malade (DE). Par exemple, un patient vous demande de le voir avant 8 h sur son lieu de travail. C’est considéré comme une exigence du patient qui est donc rémunéré en « DE ».
  • lorsque le déplacement  n’est pas prescrit par le médecin (DD). Le déplacement n’est pas prescrit explicitement par le médecin mais demandé par le patient. Vous devez donc facturer le déplacement rémunéré en « DD ».

Dans  ces cas-là, vos patients ne seront pas pris en charge par la Sécurité Sociale et devront vous régler vous régler directement le dépassement. Donc attention ! Vous devez en avertir vos patients avant le début des soins ! Indiquez le motif du dépassement sur la feuille de soins (DE ou DD).

Optimiser le Tiers-Payant et le règlement de vos actes avec un logiciel métier

Si la gestion du TP peut être laborieuse avec des Feuilles de Soins papier, la télétransmission simplifie grandement le fonctionnement !

Pour une gestion plus rapide de vos feuilles de soins et donc un règlement plus rapide de vos actes, votre logiciel de télétransmission est votre meilleur allié : paramétrage des ordonnances en quelques clics, gestion rapide et efficace des mutuelles à gestion unique ou gestion séparée, gestion du paiement différé, télétransmission des FSE (feuilles de soins électroniques) directement aux différents organismes (sécurité sociale et mutuelles).

Et vous que pensez-vous du Tiers-Payant ? Le pratiquez-vous souvent ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Vanessa89 Jacky Henry Capucine Hauray landa.l Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Vanessa89
Invité
Vanessa89

et comment faire lorsque la CPAM veut je cite « nous vous invitons à retransmettre cette facture à 100 °/° sur la part complémentaire (AME).Je ne sais pas comment faire?Quelqu’un sait?

Jacky Henry
Invité
Jacky Henry

Bonjour,
Pour le tiers payant intégral,contactualisez sur le portail tpcomplementaire.fr Ce site permet de signer une convention globale avec plus 140 mutuelles et donc d’offrir une meilleure couverture à vos patients!Super pratique!!

Capucine Hauray
Invité
Capucine Hauray

Nous utilisons le tiers payant sécu et mutuelle pour la majorité de nos patient.e.s sans aucun souci depuis plusieurs années!Hormis quelques mutuelles récalcitrantes,cette pratique n’est pas du tout compliquée à mettre en place et à gérer par la suite!

landa.l
Invité
landa.l

En pratique courante dans ma région nous pratiquons le tiers payant pour tous les ALD même lors d’un acte isolé ,ces patients nous appellent aussi grâce ce système car les soins coût de plus en plus élevé pour eux.Excusez du peu ce n’est pas souvent le cas chez les prescripteurs.Par contre il y a beaucoup de patients qui omettent souvent de mettre leur carte à jour.Bravo à My connect -)