Rechercher

La visite domiciliaire sanitaire infirmière (VDSI) : prise en charge et modalités de rémunération

La VDSI : visite domiciliaire sanitaire infirmière c'est quoi et comment la coter

La visite domiciliaire sanitaire infirmière (VDSI) a été mise en place le 21 janvier 2021 par l’Assurance Maladie afin de mieux isoler les patients testés positifs à la Covid-19.

En quoi consiste cette visite domiciliaire sanitaire quand on est infirmière libérale ? Quelles sont les modalités de rémunération (facturation et cotation) ? Quelle est la différence entre VDSI et surveillance à domicile d’un patient Covid-19 ? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article.

En quoi consiste la visite domiciliaire sanitaire (VDSI) ?

Quand on est infirmière libérale, la VDSI consiste à se rendre chez un patient testé positif à la Covid-19 pour expliquer et rappeler les consignes pendant la période d’isolement ainsi que les gestes barrières. Outre cela, cette visite domicile sanitaire consiste à :

  • proposer un dépistage aux autres membres de la famille du patient (test antigénique ou prélèvement RT-PCR) ;
  • identifier les situations de vulnérabilité et les besoins matériels éventuels (aide à domicile, repas, médicaments, soutien psychologique…) ;
  • réaliser un bilan clinique si nécessaire (température, saturation…) ;
  • faire un retour au médecin traitant (le prescripteur).
Si vous constatez des difficultés psycho-sociales, vous pouvez contacter les cellules territoriales d’appui d’aide à l’isolement (CTAI) qui mettront en place les aides nécessaires au patient.

Comment prendre en charge des VDSI ?

Pour prendre en charge des VDSI, vous devrez vous inscrire sur la plateforme Inzee.care de l’Union régionale des professionnels de santé (URPS). Puis lorsque votre compte sera validé par l’URPS, vous pourrez recevoir des demandes de soins VDSI.

La demande de soins VDSI en 5 étapes

  1. La CPAM (Caisse primaire d’Assurance Maladie) appelle le patient positif à la Covid-19 et lui propose le passage d’une infirmière libérale.
  2. Si le patient donne son accord, la CPAM transmet la demande à l’URPS.
  3. Les infirmières libérales inscrites sur la plateforme inzee.care et qui exercent dans le secteur géographique du domicile du patient (rayon de 10 km) reçoivent la demande de VDSI (par SMS, mail ou notification). Elles sont libres de l’accepter ou non.
  4. Puis, il suffit pour l’une d’entre elle d’accepter la demande en cliquant sur le lien et récupérer les coordonnées du patient.
  5. La prise en charge s’effectue ensuite dans les 24 heures qui suivent l’accord du patient. 
Bon à savoir : la demande de soin sera toujours envoyée en priorité à l’infirmière libérale référente du patient (si elle est bien mentionnée lors du contact tracing).

Quelles sont les modalités de rémunération ?

Comme pour tous les autres soins, la VDSI doit être facturée à l’acte auprès de l’Assurance Maladie. Elle doit se coter comme suit :

  • AMI 5,6 + MCI soit 22,64 € en Métropole (23,48 € dans les DOM-TOM).

À noter que :

  • Le prescripteur doit être identifié avec le numéro « ISOLEMENT COVID » 2 91 99 119 8.
  • La VDSI est prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie avec le code EXO div 3.
  • Elle est cumulable à taux plein avec tout acte infirmier, dans la limite de 2 actes par séance (en dérogation à l’article 11B des Dispositions Générales de la NGAP).
  • Elle est cumulable avec les majorations dimanche et jour férié seulement.
  • Elle ne peut être associée qu’avec un seul déplacement (IFD et IK).
  • Elle n’est pas facturable en EHPAD ou lorsque le patient est déjà dans une prise en charge lourde (SSIAD ou une HAD par exemple).
  • Elle n’est facturable qu’une seule fois par foyer, même s’il y a plusieurs personnes positives au sein d’un même foyer.
  • Pour tout acte de dépistage réalisé au sein du foyer (test antigénique ou prélèvement RT-PCR), vous devrez procéder à une facturation individuelle et donc facturer à taux plein.

Quelle est la différence entre la VDSI et la surveillance d'un patient symptomatique Covid-19 ?

La visite domiciliaire sanitaire infirmière est un soin à ne pas confondre avec la surveillance des patients symptomatiques à domicile. Contrairement à la VDSI, dans le cadre de la surveillance, l’IDEL se déplace en cas d’extrême nécessité, sur prescription médicale, pour les patients à risque de présenter une forme grave du Covid-19. Elle se cote donc différemment ! La VDSI se cote AMI 5,6 et la surveillance d’un patient symptomatique Covid-19 se cote AMI 5,8 (sans le code EXO div3).

Vous ne savez plus où donner de la tête avec la facturation et la gestion administrative de votre cabinet infirmier ? Découvrez agathe YOU ! L’application infirmière qui vous simplifiera la vie. Avec elle, vous pourrez facturer, télétransmettre et gérer votre cabinet directement depuis votre téléphone. Grace à son lecteur de carte Vitale Ted relié en Bluetooth à l’application, vous gagnerez un temps fou, vous n’aurez plus à charger et décharger vos factures ! Et puis, sur agathe YOU, toute la Nomenclature est intégrée et optimisée ! C’est un logiciel intelligent qui va mémoriser et organiser vos soins quotidiens et vous suggérer les majorations. Bref, tout est fait pour alléger votre charge mentale !
Conférence
  • Comment constituer sa patientèle en libéral ?
    Comment constituer sa patientèle en libéral ?
    mardi 18 juin 2024 à 14:30
    Dans :
  • -- jours
    -- heures
    Conférence
    Restez informé
    Inscrivez-vous à notre newsletter
    Dans la même rubrique
    Commentaires
    S’abonner
    Notifier de
    guest
    1 Commentaire
    plus récent
    plus ancien Le plus populaire
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires
    alexandre verecke
    alexandre verecke
    5 mois

    surcoté