La vaccination contre la grippe saisonnière réalisée par l’infirmière libérale

La vaccination contre la grippe saisonnière 2021-2022 réalisée par l'infirmière libérale

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a démarré dans un contexte de crise sanitaire du Covid-19. Le principal enjeu de cette nouvelle campagne 2021-2022, protéger les personnes à risques et notre système de santé en optimisant les deux campagnes de vaccination, grippe et rappel Covid-19. Comme l’an passé, la vaccination contre la grippe s’adressera donc en priorité aux professionnels de santé et aux personnes les plus fragiles.

La prescription, la délivrance et l’administration des vaccins contre la grippe leur est réservée jusqu’au 22 novembre 2021.

 

 

Depuis 2018, en tant qu’infirmière libérale, vous pouvez vous aussi pratiquer l’injection du vaccin contre la grippe sans prescription médicale en primo vaccination. Quelles en sont les conditions ? Qui pouvez-vous vacciner ? Quelles sont les conditions de facturation ?

Le décret de loi permettant aux IDEL de vacciner sans prescription médicale

Avant 2008, l’infirmière libérale pouvait réaliser l’injection du vaccin contre la grippe uniquement dans le cadre du rôle prescrit, c’est-à-dire qu’elle réalisait cet acte obligatoirement sous prescription médicale. Avec l’arrivée du décret n°2008-877 du 29 août 2008, les IDEL ont pu réaliser l’injection contre la grippe sans prescription médicale, sur les personnes à risques, ayant déjà été vaccinées.

Depuis le 26 septembre 2018, un nouveau décret et un arrêté permettent aux IDEL de vacciner toutes les personnes majeures pour laquelle la vaccination antigrippale est recommandée, sans prescription et ce même dans le cadre d’une primovaccination. Une décision saluée par l’Ordre National des Infirmiers : “Les infirmiers vont pouvoir désormais jouer pleinement leur rôle de santé publique auprès des patients” explique Patrick Chamboredon, Président de l’ONI.

 

Les conditions de réalisation du vaccin contre la grippe par l’infirmière libérale

Vous pouvez vacciner toutes les personnes, majeures ou mineures avec ordonnance d’un médecin.

Sans prescription médicale, vous pouvez vacciner entre autres les personnes suivantes, même en primovaccination :

– Les personnes âgées de 65 ans et plus

– Les personnes adultes atteintes de l’une des pathologies suivantes :

– Affections broncho-pulmonaires chroniques répondant aux critères de l’ALD 14 dont l’asthme et la broncho-pneumopathie chronique obstructive

– Insuffisances respiratoires chroniques obstructives ou restrictives quelle que soit la cause, y compris les maladies neuromusculaires à risque de décompensation respiratoire, les malformations des voies aériennes supérieures ou inférieures, les malformations pulmonaires ou de la cage thoracique

– Maladies respiratoires chroniques ne remplissant pas les critères de l’ALD mais susceptibles d’être aggravées ou décompensées par une affection grippale, dont l’asthme, la bronchite chronique, les bronchectasies, l’hyperréactivité bronchique

– Mucoviscidose

– Cardiopathies congénitales cyanogènes ou avec une HTAP et/ou une insuffisance cardiaque.

– Les femmes enceintes

Retrouvez la liste complète sur le mémo de l’Assurance Maladie.

 

Comment coter l’injection du vaccin contre la grippe ?

attention à la cotation du vaccin antigrippal !

Pour les personnes de moins de 18 ans éligibles à la vaccination, ou plus de 18 ans, avec prescription médicale, vous devrez coter cet acte: AMI 1 + 1 MAU

Si vous devez réaliser un autre acte prescrit par le médecin lors de la même visite : L’article 11B de la NGAP (Nomenclature Générale des Actes Professionnels Infirmiers) s’applique : 1er acte inscrit à taux plein, le 2ème à 50% de son taux et actes suivants gratuits.

Dans le cadre d’une vaccination sans prescription médicale, vous devrez coter :

  • Si vous n’avez que la vaccination à faire au moment de votre visite : 2 AMI 1.
  • Si vous avez un autre acte technique à réaliser au cours de cette même séance, vous devez coter « AMI1 » si l’acte associé est supérieur à « AMI2 ».

N’oubliez pas de coter un déplacement si vous réalisez l’injection à domicile ! Et pour rappel la cotation 2 AMI 1 est spécifique à la vaccination antigrippale ! Elle ne correspond pas à AMI1 + AMI1 !

Avec votre logiciel de télétransmission My Agathe e.motion, vous avez dans cet article tous les détails pour créer une ordonnance pour un vaccin contre la grippe.

La facturation de l’injection

Dans le cadre d’une prescription médicale, vérifiez que le médecin a inscrit la prescription pour l’injection et remplissez également l’imprimé. Établissez une feuille de soins que vous enverrez ensuite à la Sécurité Sociale avec le volet 2 du bon.

Sans prescription médicale, vérifiez que le volet 1 est bien rempli par le pharmacien. Remplissez le volet 2 du bon de prise en charge. Établissez une feuille de soins que vous enverrez ensuite à la Sécurité Sociale. Vous devez conserver le bon de l’Assurance Maladie pendant un an. Il doit être numérisé pour la partie SCOR.

Prise en charge du vaccin contre la grippe par la Sécurité Sociale ?

Dans le cadre de la campagne de vaccination contre la grippe, le vaccin est pris en charge par la Sécurité Sociale dans certains cas. Que ce soit avec ou sans ordonnance, pour les patients de 65 ans ou plus, la prise en charge de l’injection reste classique : 60% par la Sécurité Sociale et 40% par la mutuelle. Toutefois, pour vos patients en ALD, l’injection du vaccin est prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

Et vous, réalisez-vous beaucoup de vaccins cette année ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Commentaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x