Comment bien choisir ses collègues en cabinet infirmier ?

comment choisir ses associés en cabinet infirmier libéral

On s’est déjà tous posé cette question et c’est vrai qu’il n’est pas facile d’y répondre. Bien choisir ses collègues en cabinet infirmier libéral, c’est un savant mélange de personnalité, d’envie, voire de vision du métier d’IDEL.

Certains diront : c’est mieux d’être avec des personnes comme toi qui ont les mêmes expériences de vie, car on te comprend mieux. D’autres diront qu’au contraire : c’est mieux d’être différents, car pour le choix des tournées en fonction du mode de vie de chacun, ça ne gênera pas certains de faire des horaires que tu n’aurais vraiment pas eu envie de faire. Ou encore : un homme dans un cabinet, c’est mieux, car ça change l’atmosphère quand il n’y a que des filles…

Bref, pas besoin d’avoir fait un Doctorat en psychologie pour se rendre compte que selon la configuration de nos cabinets et de notre histoire personnelle, on n’a pas besoin d’être tous pareil pour s’entendre. Disons que l’important est ailleurs. C’est plutôt une question de vision commune du métier d’infirmier libéral et d’un même dynamisme de travail.

cabinet infirmier libéral choix collègues

En cabinet infirmier, avoir une même vision du métier, c’est mieux

Avoir une même vision du métier ça peut passer par plein de choses.

Si vous êtes sérieux et ponctuel, mais que vos collègues sont toujours en retard, vous allez vous sentir bien seul. Ou si vous êtes toujours le seul à voter à l’encontre des décisions du groupe, il y a de quoi être frustré…   

Du côté du choix du matériel, si vous êtes connecté sur votre application ET en Bluetooth toute la journée, alors que vos collègues sont restés au papier et ne veulent pas entendre parler du digital. Cela peut être compliqué pour gérer vos dossiers de soins… C’est effectivement mieux de partager les mêmes outils que vos collègues pour travailler. Il en va de même pour le choix du logiciel de télétransmission.

Autre point important, certains IDEL sont à jour sur leur facturation, d’autres accumulent un retard fou. Le cabinet c’est un peu comme une collocation, si certains ne touchent pas leur salaire, cela devient compliqué de partager les charges à la fin du mois… c’est donc aussi un critère à prendre compte : les bons comptes font les bons associés de cabinet. 😉  

Enfin, si un départ se profile dans votre cabinet, peut-être aurez vous une opportunité de reprise de patientèle d’un titulaire. Un conventionnement, c’est rassurant, ainsi vous allez enfin pouvoir vous projeter sur du long terme sur votre zone de tournée. Ceci peut peser dans la balance lors de votre prise de décision.

comment choisir ses collègues ou associés en cabinet infirmier

En cabinet infirmier avoir un même dynamisme de travail, c’est mieux

Par rythme de travail, on fait référence à plusieurs aspects de la vie d’un cabinet.

Tout d’abord, il est essentiel de s’accorder sur les horaires de tournée. Exemple : si vous avez des enfants, vous aurez peut-être envie de commencer votre tournée pas trop tôt pour les déposer à l’école ou d’avoir votre mercredi pour les garder.

Autre décision à prendre : celle des jours travaillés. Combien de jours allez-vous travailler d’affilée, quand allez vous remplacer vos collègues IDEL en vacances ? Quand pourrez-vous, vous aussi, partir en vacances tout en assurant la continuité des soins de votre patientèle ? Bien entendu, il faut que cela soit équitable ou bien que chaque membre du cabinet soit d’accord avec ce rythme. Autant de questions auxquelles il faut répondre lors de votre rencontre avec le ou les membres du cabinet.

Pareil, concernant le nombre de passages le type de soins, il faudra vous renseigner. En fin de carrière, vous aurez peut-être envie de vous poser un peu en faisant moins de passages par jour chez les patients que si vous êtes jeune et que vous avez un projet de crédit maison. Le choix du nombre de passages et le type de soins vont bien évidemment déterminer votre chiffre d’affaires à la fin du mois, puisque vous partagez votre patientèle avec vos collègues de cabinet. Il est donc important de s’accorder sur ces choix.

Enfin le feeling reste votre meilleur outil de prise de température. Dans le libéral et dans l’humain, il n’y a aucune règle. Il faut savoir ce que l’on veut et dans un cabinet infirmier comme dans une famille, il faut savoir communiquer ses attentes.

On vous conseille de prendre cette période de construction de votre vie professionnelle comme un apprentissage sans que cela ne soit une source de stress. Et puis, vous n’êtes pas seul.e, vous pouvez vous entourer de professionnels et de coachs dans cette belle aventure ! 😉

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
  S’abonner  
Notifier de