Risques de coupure d’électricité : quels impacts pour les IDEL et leurs patients ?

Risques de coupures d'électricité : quels impacts pour les IDEL et leurs patients ?

Alors que les perspectives d’une coupure d’électricité en plein hiver inquiètent bon nombre de français, les cabinets infirmiers et leurs patients sont d’autant plus concernés. Tout comme les laboratoires, les pharmacies et les HAD (Hospitalisation à domicile), ils s’interrogent sur les conséquences d’un tel événement sur les soins et les traitements des patients pris en charge à domicile. 

 

Quel serait l’impact d’une coupure de courant pour les IDEL ? Quel dispositif est-il mis en place pour les patients à haut risque vital (PHRV) à domicile ? Pourquoi les cabinets infirmiers ne font-ils pas partis de la liste des services prioritaires ? Voyons tout cela de plus près.

Les mesures en cas de pénurie d'électricité

Entre la reprise économique à la sortie du Covid-19, la guerre en Ukraine qui menace l’approvisionnement en gaz et la fermeture de centrales de fuel et de charbon pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, les tensions sur le marché de l’énergie n’ont jamais été aussi fortes. Ces tensions, mises bout à bout, peuvent conduire cet hiver 2022-2023 à des coupures de courant et des délestages. 

Le délestage, c'est quoi ?

On appelle délestage, une situation électrique tellement tendue qu’elle nécessite une coupure d’électricité de façon ponctuelle afin de conserver l’intégrité du système électrique et d’éviter un problème beaucoup plus important. Elle peut concerner l’ensemble du territoire Français, sauf la Corse. Dans le cas d’un délestage, des coupures vont être organisées et planifiées par zone géographique de 2000 français en moyenne (qu’il soit particulier ou professionnels) qui sont alimentés par une même ligne électrique. Tout le territoire ne va pas être touché en même temps, les coupures vont toucher une zone pendant deux heures, puis un autre, et encore une autre pour alterner. Si elles sont déclenchées, elles auront lieu pendant les périodes de pics de consommation, c’est-à-dire le matin entre 8h et 13h et le soir entre 18h et 20h. Sauf dans une situation exceptionnelle, le délestage n’est pas permis le week-end et la nuit.

 

Le délestage (coupure d’électricité organisée) ne concerne pas les sites définis comme prioritaires, c’est-à-dire :

  • les hôpitaux ;
  • les services d’urgence ;
  • les commissariats et brigades de gendarmerie ;
  • les services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) ;
  • les centres pénitentiaires ;
  • certaines infrastructures de transports ;
  • les sites industriels à risque ou présentant un intérêt pour la défense nationale ou sites indispensables à leur gestion.

Les cabinets infirmiers ne sont donc pas considérés comme des sites prioritaires. 

Comment être alerté en cas de coupures d'électricité ?

En cas de délestage, les foyers concernés seront informés la veille aux alentours de 17 heures.

 

Pour être informé de l’état de la production électrique et des risques de coupures d’électricité, la RTE a lancé l’application EcoWatt qui vous permettra d’agir sur votre consommation et anticiper les risques de coupures de courant. Cette application vous enverra des notification pour vous informer des jours de tension sur le réseau et des risques de coupures d’électricité. 

La prise en charge des patients à haut risque vital

Chaque année, les patients à haut risque vital (PHRV)* sont inscrits auprès de l’Agence régionale de Santé (ARS) et bénéficient d’une information dédiée en cas de coupure d’électricité imprévue ou programmée. Mais dans le cas de tensions sur l’approvisionnement en électricité, ils ne seront pas exclu du délestage. Les risques pour eux restent limités car leurs appareils sont souvent accompagnés de batteries chargée en continu au moment du branchement. En cas de coupure d’électricité, la batterie prendra donc le relais. Cependant, en cas de délestage, ces patients seront informés avant par téléphone par Enedis.

 

Concernant les patients sous oxygène, ils peuvent également compter sur les bouteilles d’oxygène en cas de coupure de courant. D’autre part, la présidente de la fédération des insuffisants respiratoires (FFAAIR), Marie-Agnès Wiss-Laurent, estime que des concentrateurs d’oxygène peuvent être mis en place à domicile pour faire le relai en cas de coupures d’électricité. 

 

Selon David Guillet, président de l’URPS (Unions régionales des professionnels de santé), ceux qui risquent de subir de plein fouet l’impact de ces coupures sont les patients alités sur des matelas anti-escarres (matelas à air). Les matelas anti-escarres ne disposent pas d’un relais batterie, ils sont en branchement continu. En cas de coupure, le patient se retrouvera donc sur un sommier et cela pourrait développer des escarres. A ce sujet, la Fédération des prestataires de santé à domicile a précisé que ces patients feront l’objet d’une attention toute particulière de la part des préfets et des mairies.

 

*Les patients à haut risque vital doivent utiliser des appareils électriques plus de 20 heures par jour.

L'accès à votre logiciel infirmier en cas de coupure

En ce qui concerne votre logiciel infirmier CBA, vous n’avez pas d’inquiétude à avoir. CBA a tout prévu pour y faire face en activant tous les leviers de la sobriété énergétique et en s’équipant d’un groupe électrogène. Objectif : pouvoir fonctionner comme habituellement pendant les éventuelles coupures et ainsi vous assurer une continuité de service !

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Commentaires
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
catherine
catherine
1 mois

merci pour ces précitions mais comment rassurer nos patients avec cela ?
Dans notre cabinet nous prenons en charge des patients sur matelas d’air en soins palliatifs, d’autres sous oxygène et une patiente qui a les deux dispositifs.
Que pouvons nous faire ? y a t il une liste sur laquelle nous pouvons inscrire nos patients pour avoir une aide ?

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x