Négociations conventionnelles : les syndicats fortement déçus

Négociations conventionnelles : les syndicats fortement déçus

Le 14 juin s’est tenu une nouvelle séance sur les négociations conventionnelles entre l’Assurance Maladie et les syndicats représentatifs des infirmiers libéraux.

Un contexte tendu

Pour rappel, les négociations avaient repris fin mars pour la signature d’un avenant conventionnel portant sur la démographie professionnelle, la nomenclature et le BSI. Ces sujets avaient déjà été abordés en octobre 2017 lors de précédentes séances. Toutefois ces dernières n’avaient pas permis d’avancer sur ces sujets. En lieu et place avait été signé l’avenant n°5 portant notamment sur la compensation de la hausse de la CSG, jugé insuffisant par une partie de la profession. Devant des négociations dans l’impasse, l’espoir était donc d’arriver à un accord sur le premier trimestre de l’année 2018.

Une séance qui tourne court

Une nouvelle séance s’est donc déroulée le 14 juin entre l’Assurance Maladie et les 3 syndicats représentatifs des IDEL : la FNI, le SNIIL et Convergence Infirmière. Une séance qui a tourné au vinaigre, puisque devant l’enveloppe proposée par l’Assurance Maladie, les 3 syndicats ont décidé d’interrompre la séance.

Le SNIIL, qui a publié un communiqué de presse, a annoncé avoir « claqué la porte » et a jugé les propositions inacceptables pour plusieurs raisons : propositions a minima, enveloppe globale au montant insuffisant et délais trop longs.

En effet, la mise en oeuvre de ce nouvel avenant serait étalée sur un délai de 3 ans, en repoussant notamment à 2020 les actes infirmiers innovants. Un délai innaceptable pour les syndicats.

Les deux autres syndicats n’ont pas publié de communiqué mais ont également fait savoir leur déception quant aux propositions présentées. « Le compte n’y est pas » selon la FNI.

Quelle suite ?

La prochaine réunion est prévue pour la fin du mois. Reste à savoir si les syndicats y participeront tous. Le SNIIL a déclaré se réserver « le droit de participer ou non à la prochaine réunion ».

Convergence Infirmière et la FNI ne ferment pas totalement la porte pour reprendre les mots de Ghislaine Sicre, présidente de Convergence Infirmière, et attendent donc de voir les nouvelles propositions de l’Assurance Maladie.

Une fois de plus, les discussions semblent piétiner, avec pour conséquence de repousser toute signature d’avenant à de prochains rendez-vous. Suite du bras de fer à la fin du mois.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de