Limitation de vitesse à 80 km à l’heure : quel impact pour les IDEL ?

Limitation de vitesse à 80km/h : quel impact pour les IDEL ?

Depuis le 1er juillet 2018, la vitesse maximale sur les routes secondaires a été abaissée à 80km/h au lieu de 90km/h. Ce changement a-t-il un impact sur les IDEL qui passent près de la moitié de leur journée en voiture ?

Que dit le décret ?

Cette nouvelle réglementation qui abaisse la vitesse maximale à 80km/h est valable sur les routes secondaires, c’est-à-dire les routes à double sens ne possédant pas de séparateur central, hors agglomération. L’objectif de cette mesure : faire baisser le nombre de victimes de la route, un chiffre élevé depuis 2012.

Victimes de la route, les IDEL aussi

En 2016, selon la Sécurité Routière, on a recensé près de 3500 accidents mortels sur les routes de France, dont 55% sur des routes secondaires, visées par le nouvelle mesure. S’il est difficile de savoir combien d’infirmiers libéraux peuvent être victimes d’accidents de la route chaque année, il n’en reste pas moins que vous êtes particulièrement exposés à ce risque, étant donné le nombre de kilomètres parcourus chaque jour. Les IDEL les plus concernés sont bien sûr celles et ceux exerçant en milieu rural ou mixte, qui sont amenés à effectuer de longues distances en voiture sur des routes secondaires.

Une mesure qui fait débat

Elle suscite pourtant un débat parmi les automobilistes, et aussi chez les IDEL. Selon l’association 40 Millions d’automobilistes, « aucune étude n’a prouvé l’efficacité de la mesure pour lutter contre la mortalité routière ». Parmi les détracteurs de cette mesure, certains pointent du doigt l’état des routes qui a aussi un impact sur le nombre d’accident, ainsi que la consommation d?alcool au volant, comme des sujets prioritaires par rapport à la vitesse. Pour les IDEL, c’est principalement la perte de temps liée à une vitesse moindre qui peut faire grincer des dents et vous impacter. Difficile en effet, de perdre des minutes précieuses au volant dans des journées déjà bien remplies.

Toutefois, cette nouvelle mesure pourrait, toujours selon la Sécurité Routière, sauver entre 300 et 400 vies par an.

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle mesure ? Y voyez-vous une plus grande sécurité pour votre exercice au quotidien ?

 

Crédits photo : AFP – Sébastien Bozon

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de