Le rôle des IDEL dans la vaccination contre la Covid-19

situation vaccination covid idel

Les IDEL peuvent prescrire et vacciner contre le coronavirus depuis peu. La vaccination peut se faire en cabinet, au domicile du patient, ou en vaccinodromes. On fait le tour de la diversité de situations du moment.

La vaccination Covid-19 en cabinet infirmier

Depuis peu, il est possible pour les infirmiers libéraux de vacciner en cabinet, mais uniquement avec de l’Astra Zeneca pour les plus de 55 ans. Ces cas de vaccination sont rares étant donné la polémique dont bénéficie ce vaccin ; le fait que beaucoup de personnes ont déjà été vaccinées dans cette tranche d’âge dans les centres et le fait que beaucoup d’IDEL n’ont pas encore reçu leurs doses auprès des pharmaciens.

La vaccination infirmière en centres

Il faut le rappeler, les infirmiers libéraux sont très mobilisés dans les vaccinodromes et cela va durer pour l’année 2021 puisque 25 millions de Français ont déjà été vaccinés fin mai, mais uniquement de leur première dose et qu’il reste encore du monde à vacciner lors des prochaines phases de la campagne.

guide covid pratique IDEL
Téléchargez dès maintenant notre guide pratique Covid-19 pour les infirmières libérales.

La vaccination pour les patients fragiles particuliers

Les dispositifs organisés

La campagne de vaccination est bien souvent organisée par les mairies et la médecine de ville. Selon Sante Publique France, au 26 avril 2021, les médecins avaient déjà pu administrer 3,7 millions de doses. Les communes organisent en complément des vaccibus qui se rendent dans les quartiers à la rencontre de patients concernés. Il y aussi les navettes sanitaires affrétées spécialement pour amener des patients en centres. Et dernièrement, l’ARS demande aussi a des IDEL de vacciner des patients à leur domicile. Un médecin fait la prescription et ces infirmiers sont donc vaccinateurs.

Le système débrouille

En complément de tous ces dispositifs, les infirmiers libéraux ayant des patients fragiles peuvent aussi recourir au système D, car il n’y a pas encore de doctrine sur ce sujet. Certains Idel se rapprochent de centres et leur expliquent la situation de leurs patients ne pouvant se déplacer en donnant leurs noms et s’arrangent. Il y a aussi les familles des patients qui s’organisent beaucoup pour trouver des créneaux pour leurs proches sur les plateformes nationales.

La campagne de vaccination n’étant pas terminée, la situation et les dispositifs vont probablement encore se multiplier et s’instituer comme avec notamment la nouvelle campagne dite « Aller vers attentionné » pour faciliter la vaccination à domicile des personnes fragiles et âgées, organisée par l’Assurance Maladie.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Commentaires