Les IDEL vont-ils se faire vacciner contre la grippe cette année ?

vaccin antigrippal 2021 idel

Chaque année, l’épidémie de grippe entraîne de nombreux séjours à l’hôpital et décès. Avec l’épidémie de Covid-19 surchargeant les services hospitaliers, l’enjeu pour les soignants à se faire vacciner contre la grippe est donc plus important que les autres années. Retour sur notre sondage auprès des infirmiers libéraux à qui nous avons décidé de donner la parole sur le sujet.

Un enjeu plus fort à se vacciner contre la grippe pour les IDEL

Le ministre de la Santé, Olivier Véran invitait il y a quelques semaines les soignants à se faire vacciner contre la grippe. Un communiqué de la Haute Autorité de Santé dévoilait d’ailleurs la stratégie antigrippale 2020-2021 qui vise à augmenter la couverture vaccinale dans les populations-cibles. C’est-à-dire les populations à risques et les professionnels de santé.

La HAS rappelle également qu’entre 8 000 et 14 500 personnes succombent chaque année des suites de la grippe et notamment les personnes de 65 ans et plus. L’objectif de cette couverture de vaccination 2020-2021 est donc plus élevée que les autres années et monte à 75 %, alors que généralement, elle n’atteint réellement que les 45 %.

Avec l’épidémie de Covid-19, l’enjeu pour les soignants en se vaccinant est donc plus important que les autres années puisque cela permet de :

  • Limiter la contagion de la grippe auprès de leurs proches et patients ;
  • Eviter de surcharger les services hospitaliers – déjà préoccupés par le covid-19 – pour des cas de grippe.

L’avis des infirmiers libéraux sur la vaccination 2020-2021 antigrippale

Se faire vacciner est un choix personnel. Tout le monde n’a pas le même avis ou la même pratique sur la question. Nous avons donc décidé de donner la parole aux IDEL à l’occasion d’un sondage sur nos réseaux sociaux : Instagram et Facebook. Nous avons demandé aux infirmiers libéraux ce qu’ils comptaient faire par rapport à la vaccination antigrippale 2020-2021 et force est de constater que chacun a son opinion et ses habitudes en matière de vaccination.

A première vue, l’épidémie de Covid-19 ne semble pas bousculer les habitudes des infirmiers en libéral dont les retours ont été précis et très tranchés : « Je me vaccinerai comme chaque année depuis 10 ans », ou « Jamais comme depuis 20 ans ! ».

Au vu des résultats du sondage, on peut dire que c’est plutôt sérré et que la question n’est pas totalement tranchée parmi les IDEL, même si le non l’emporte à la majorité.

Certains IDEL se vaccineront contre la grippe

Parmi celles et ceux qui annoncent qu’ils iront se faire vacciner, on remarque que beaucoup le font par habitude et depuis longtemps : chaque année. Certains IDEL commentent le sondage en affirmant avoir remarqué qu’ils tombaient moins malades, et ils le remarquent aussi chez certains de leurs patients. Une part des infirmiers déclare se vacciner plus pour ses proches et patients que pour eux-mêmes. Le vaccin est considéré pour d’autres comme une assurance pour s’approcher de leurs patients immunodéficients. Ils ont très peur de les contaminer. Enfin, certains infirmiers libéraux racontent aussi se vacciner eux-mêmes quand d’autres préfèrent se faire vacciner par leurs collègues de cabinet.

D’autres IDEL ne se feront pas vacciner

Du côté du « non », il y a beaucoup de « non jamais ! ». Une grande partie des IDEL qui sont contre le fait de se vacciner sont très tranchés sur la question et ne veulent pas en entendre parler. Certains reconnaissent avoir été vaccinés par le passé et être tout de même tombés malades, ce qui ne leur a pas donné envie de réitérer l’expérience. Pour d’autres comme Alex qui commente sur Facebook : « Non merci, je préfère booster mes défenses naturelles que de faire tous ces vaccins à tout-va… Nous ne savons même pas les conséquences à long terme sur notre corps, réfléchissez à deux fois avant de faire n’importe quel vaccin ! ». D’autres IDEL encore comptent tout bonnement sur les vitamines pour se rebooster l’hiver.

Quoi qu’il en soit, vous êtes soignant et responsable. En cas de grippe, ou de Covid-19, vous pouvez protéger vos patients et collègues en vous arrêtant. L’idéal étant d’avoir des collègues ou un.e remplaçant.e disponibles en votre absence. Pensez également à vous renseigner sur vos garanties en cas d’arrêt maladie, car vos charges courent toujours. A voir aussi : la prise en charge des IDEL en cas d’exposition au Coronavirus.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires