FFPS : une meilleure représentativité pour les professionnels de santé ?

Création de la Fédération Française des Praticiens de Santé

La création de la Fédération Française des Praticiens de Santé (FFPS) a permis d’unir plusieurs syndicats de professions libérales et mixtes. Mais qu’est-ce qu’une fédération de ce type peut changer pour la profession d’IDEL ?

La Fédération Française des Praticiens de Santé s’organise pour mieux représenter les professions libérales

La FNI l’a annoncé dans un communiqué de presse, la première fédération qui réunit plusieurs syndicats de diverses professions libérales de santé a vu le jour le 3 août 2017. Elle est composée des syndicats majeurs des professions suivantes : infirmiers libéraux, masseurs kinésithérapeutes, orthophonistes, orthoptistes et pédicures-podologues. Cette organisation aura probablement un poids conséquent dans les négociations et autres projets de loi puisqu’elle représente pas moins de 222 000 professionnels de santé !

La création de cette organisation intervient quelques mois après le départ soudain de plusieurs syndicats d’infirmiers libéraux et d’autres professions de santé, du Centre National des Professions de Santé, en charge de la coordination entre ces différentes professions. La cause de ce départ : des difficultés à communiquer et à avancer ensemble au sein de cet organisme.

Le rôle et les missions de la FFPS

Bien loin d’être simplement un symbole de plusieurs métiers réunis en un seul et même organisme, la FFPS affirme une réelle volonté de coopérer entre les différentes professions qui la compose afin de mener des combats de terrain. Son but : valoriser les métiers de la santé, améliorer la coordination entre les acteurs du parcours de santé et prendre en main la transformation du système de santé, déjà enclenchée par le gouvernement.

Première bataille pour la FFPS

Quel est alors l’impact pour les infirmiers libéraux ? Une fédération regroupant plusieurs corps de métier peut-elle défendre les intérêts de la profession ? C’est en tout cas ce que la FFPS a voulu démontrer récemment.

Dans un communiqué du 2 octobre, elle s’interroge sur le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) et notamment sur la compensation de la hausse de la CSG. Pour rappel, les professionnels de santé libéraux ne cotisant pas sur la partie salariale, ne pourraient bénéficier des baisses de ces cotisations censées, pour les salariés, compenser la hausse de la CSG.

Afin de contrer cet effet négatif, le gouvernement a annoncé un allègement des cotisations maladie et famille, au même titre que pour les travailleurs indépendants. Or, ce n’est pas ce qui a été communiqué via le dossier de presse du gouvernement.

La FFPS a donc interpellé le gouvernement à ce sujet pour demander une clarification sur ce point.

Ce sujet sera à suivre de près tout comme les prochaines actions mises en place, pour promouvoir les corps de métier qui composent la FFPS.

Et vous que pensez-vous de la création de cette fédération ? Pensez-vous que celle-ci va avoir un impact sur votre métier d’IDEL ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de