Covid-19 : Comment faire un sas de décontamination en rentrant de tournée infirmière ?

idel sas décontamination

En tant qu’infirmiers libéraux, vous allez de maison en maison, de patient en patient. Vous êtes un potentiel vecteur de virus auprès de ces personnes fragiles, mais aussi de VOTRE entourage. D’où la nécessité de vous prémunir via un sas de décontamination quand vous rentrez chez vous de tournée de soins infirmiers. Dans cet article, on vous explique comment ne pas finir nu comme en ver sur la pallier ni contaminer toute la maison.

La décontamination après la tournée infirmière, pas si automatique

Pour certains IDEL, c’est tous les jours, pour d’autres, c’est depuis l’arrivée de l’épidémie de Covid, pour d’autres encore c’est un collègue infirmier qui vous a montré comment faire, donc vous faites pareil… et selon certains sur notre groupe d’échange facebook « IDEL FACE AU COVID », c’est parce que votre conjoint vous y oblige… eh oui !

Quoi qu’il en soit, la décontamination, ce n’est pas automatique pour tout le monde. Pourtant, étant au contact de personnes potentiellement atteintes du Coronavirus il faut faire preuve de bon sens, en prenant des mesures de précautions car le virus peut survivre plusieurs heures sur des surfaces inertes : plastiques, cartons, tissus, inox…

On pense bien sûr à tous les éléments que vous portez sur vous, vêtements, blouses, votre matériel de travail en tournée et votre voiture, votre vélo, votre trottinette… qui peuvent être « contaminés » in fine.

La décontamination de votre moyen de transport

La voiture pour votre tournée infirmière

Vous rentrez cinquante fois par jour dans votre voiture. On comprend que vous soyez un peu paniquée à l’idée d’y mettre les mains partout. On vous propose de la nettoyer chaque soir avec du liquide alcoolisé, des lingettes ou du spray nettoyant.

Autre technique, vous pouvez demander à votre garagiste ou votre carrossier s’il a des bâches plastiques pour recouvrir vos sièges. Ils sera plus faciles de nettoyer ces bâches que du textile. Et on pense bien à passer sur tous les boutons du tableau de bord, les poignées, le volant et toutes ces surfaces que l’on tripote !

Le vélo et la trottinette de tournée de soin

Idem pour le vélo ou la trottinette. Vous les exposez à l’extérieur, pensez à passer un coup partout : poignées, freins, sonnette… etc.

La décontamination de votre matériel infirmier

Le matériel de soin, c’est sûr, vous le prenez avec vous partout. S’il vous est possible de prendre le strict nécessaire – en mettant en place par exemple des kits de prise de sang à emporter – afin de ne pas prendre vos mallettes, faites-le. Mais si vous êtes à pied, et que vous n’avez pas le choix, on vous donne quelques idées.

La mallette de soins infirmiers

Essayez de ne pas la déposer sur la table chez les patients. Chez vous, pensez à la déposer par terre où dans un lieu où personne de votre entourage ne la touchera pendant quelques heures. On sait que vous la trimbalez partout, des postillons peuvent se trouver dessus, on fait donc attention.

Le téléphone qu’on utilise en tournée

Peut-être le faisiez-vous déjà avant l’épidémie ? Nettoyer son téléphone qui est un vrai nid à microbes/ virus est important, surtout si vous l’utilisez en tournée avec votre application de logiciel infirmier. Vous pouvez utiliser des tampons alcoolisés pour le nettoyer.

Le matériel de soin : stéthoscope, garrot…

Nettoyer un stéthoscope, c’est plus simple direz-vous, mais pour un garrot, c’est plus compliqué ! Vous n’en avez d’ailleurs pas forcément quinze mille pour tous les patients fragiles. Plutôt que de le désinfecter à chaque utilisation sur un patient, il existe cette technique : mettre une lingette ou du sopalin sur la peau du patient avant de serrer le garrot. Cela vous fera économiser quelques nettoyages.

Le sas de décontamination à votre retour de tournée de soins

Quand vous rentrez chez vous, n’embrassez personne. A l’entrée, vous enlevez tous vos vêtements qui ont pu être exposés à des gouttelettes que vous mettez dans un sac plastique ou une panière dédiée par exemple. Vous aviez bien sûr le droit de garder vos sous-vêtements voyons ! 😊 Le coronavirus n’est pas non plus radioactif, hein !

Ensuite, vous allez directement prendre une douche sans toucher à rien. On vous recommande de bien frotter avec le savon en insistant sur les parties de votre peau comme le visage, les mains, ou les cheveux qui peuvent recevoir des gouttelettes. Enfin, vous vous habillez avec des vêtements propres et vous voilà disponible pour vos proches.

Vous pouvez laver vos vêtements à 40 degrés en cycle long et pouvez multiplier les rinçages, si cela vous rassure. Il faut savoir que le virus ne résiste pas à la chaleur, donc soyez tranquille, pas besoin non plus de cramer vos vêtements. Vous n’êtes pas obligé de faire une lessive à part pour vos vêtements et ceux des membres de votre foyer non plus.  

N’oubliez pas, vous avez la possibilité de mette une blouse ou une sur-blouse. Vous protégerez ainsi vos vêtements et serez repérable en cas de contrôle dans la rue. Et pensez à changer de vêtements entre la tournée du matin et celle du soir.

Evidemment, c’est de l’organisation, mais on ne lésine pas sur une bonne protection ! 😉

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires