Choisir sa voiture en libéral

Choisir sa voiture en libéral

La profession d’infirmière libérale, dans la grande majorité de ses actes, se fait au domicile du patient. Il lui faut donc se rendre chez lui avec le moyen de locomotion qui lui sera le plus pratique, économique, ergonomique.

Le choix dépend de votre exercice

Il va sans dire, qu’une infirmière au centre de la Corse ou des Vosges, ne choisira pas le même véhicule qu’une parisienne ou bordelaise.

Notre consoeur lyonnaise, Françoise, héroïne du magnifique documentaire « la vie des gens », utilise une trottinette pour faire sa tournée, et un copain parisien, Julien, s’est essayé à la gyroroue pour rendre son déplacement facile, rapide.

D’autres à moto ou scooter, bravent les dangers de la route en 2 roues afin d’éviter les embouteillages qui bloquent d’une manière chronique les grandes villes et leurs banlieues aux heures de pointe. D’ailleurs les nouveaux 3 roues s’avèrent pratiques pour leur stabilité et pour se garer rapidement. Alors bien sûr, indépendamment des problèmes sécuritaires lié à la fragilité des 2 roues, on est soumis aux aléas climatiques, la tenue de pluie à enfiler et quitter à chaque visite, peut être chronophage !

La singularité de notre exercice, bien loin devant toute autre profession de santé, est d’entrer et sortir de notre véhicule aussi souvent que le facteur !

Quelques conseils pour choisir sa voiture

Le choix du véhicule est donc primordial pour s’économiser physiquement des répercussions de ce geste récurrent pouvant être traumatisant.

  1. le véhicule ne doit pas être trop bas de caisse, avec une assise suffisamment réglable en hauteur afin de ne pas avoir à s’en extraire, toujours du même côté, à la façon d’un pilote de F1. Cela finit par être épuisant au bout d’une quarantaine de fois dans la journée !
  2. il vaut mieux prendre une voiture automatique. En effet, les petits trajets courts, nécessitent un passage de vitesses fréquent. A la différence de la pédale d’accélérateur qui permet au talon droit d’être toujours en appui, le pied de l’embrayage doit se relever à chaque passage de vitesse, entrainant des contractions unilatérales gauche, au niveau de la jambe et du dos. Une catastrophe sur le plan musculosquelettique. Les nouvelles boites auto d’aujourd’hui sont confortables et économiques.
  3. choisir une voiture 5 portes : cela permet de placer sa mallette parfois lourde sur les places arrières afin d’éviter une tension forte de l’épaule et du coude droit, quand on la place sur le siège passager. La portière est beaucoup moins longue et plus légère que pour une 3 portes, rendant aussi la ceinture bien plus accessible’tout ces petits gestes répétés qui sollicitent les muscles du haut du corps sur de grandes amplitudes sont traumatiques.
  4. sortir les 2 pieds en même temps. Les plus jeunes ne connaissent pas les séries américaines « starsky et hutch » ou « shérif fait-moi peur », ou les voitures ont le premier rôle’ on y rentre par la fenêtre… !!! l’idée à retenir pour soulager le dos, est de sortir les 2 jambes d’abord avant de se relever, et inversement pour y entrer. Il existe d’ailleurs des coussins pivotants et des poignées de traction à ajouter, très facilitateurs aux transferts.

Il n’y a pas un véhicule parfait, utile à tous avec la même efficience, mais il s’agit de faire un choix réfléchi, dont les critères esthétiques doivent passer au second plan.

Nous ne sommes pas obligés de choisir dans la gamme des utilitaires, mais privilégier confort et praticité.

Question financement…

Le choix du financement, est aussi à étudier, avec l’avis éclairé du comptable pour choisir ce qui correspond le mieux à notre activité : achat cash, à crédit, LAO, avec défiscalisation au forfait, au réel.

Celui de la carburation est directement lié au nombre de kilomètres annuels’ passés 25 000 km/an l’achat du diesel parait incontournable au vu de la perte de valeur vénale du véhicule.

Essence, c’est 15 000 km max sinon problème à la revente, ou lors de l’évaluation du véhicule au moment du changement si location.

Bien entendu un Kit téléphone est obligatoire si non intégré.

En attendant la téléportation façon star trek, l’infirmière qui se rend au domicile du patient doit intégrer son déplacement comme un moment à soi, d’introspection, qui permet de se récréer un peu (radio, musique…), mais en faisant attention à son dos.

Pour prendre soin des autres, il faut prendre soin de soi.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Conférence
-- jours
-- heures
Conférence
Restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter
Dans la même rubrique
Slider
Commentaires
avatar
6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
Sylvie72 elsaplanplan Hélène Pouilly benoit78 angel Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Sylvie72
Invité
Sylvie72

30 ans de libérale en milieu semi rural 40 000 kms /an diesel en location je me pose la question pour une hybride Des avis?
Sylvie

elsaplanplan
Invité
elsaplanplan

IDEL en campagne,je souhaite changer de vehicule.Trés intéressée par le Vitara diesel,110ch,consommation réelle dans l entourage 5.2L.Si je prends une boite automatique je pense consommer un peu plus…des avis ?

Hélène Pouilly
Invité
Hélène Pouilly

15 ans de libéral et depuis 4 ans à l’electrique.Dernière en date,Zoé 40 kW,300 km d’autonomie réelle.Le confort est incomparable,pas de vibration et peu de bruit.Avec 150 à 200 km par jour aucun problème,la marge est grande.
Pour les sceptiques,reflechissez.35000 km par an,800 ? d’électricité environ,90 ? de visite d’entretien par an.Si vous faites le compte,le prix d’achat un peu plus élevé est vite amorti.Sans compter le temps que vous ne perdez plus à aller faire le plein!Pour ce qui est de la durabilité,auparavant j’avais une Leaf (Nissan)au bout de 95000 km,les bateries étaient en parfait état.

benoit78
Invité
benoit78

presque 20 ans de soins en libéral,et j’ai testé plein d’autos,plein de sortes de financements….et je trouve que rien n’est idéal!Pour le moment j’ai une Golf essence automatique 45000 km/an,achetée à crédit.L’avantage c’est qu’au forfait kilométrique,une 7CV fiscaux permet de déduire 20.000 euros / an pour l’utilisation de la voiture!je cherche un témoignage d’IDE qui aurait une zoé dernière génération et qui roule environ 150 à 200 km par jour.merci pour vos réponses!!!

angel
Invité
angel

23 ans d’exercice en libéral je fais environ 40 000 km/an.Depuis 6 mois je roule en électrique (zoé)c’est super agréable,bonne hauteur,pratique,facile à conduire,et surtout très reposante entre chaque patient.

Ludovic Denis
Invité
Ludovic Denis

23 ans d’exercice libéral,se sont exactement mes critères…+taille de pneu réduite pour minimiser le coût d’entretien et celui des pneus hiver,ainsi qu’une bonne visibilité arrière pour les créneaux en toute sécurité